Radius: Off
Radius:
km Set radius for geolocation
Rechercher

C’est décidé, je mange local ! (Ép. #2)

C’est décidé, je mange local ! (Ép. #2)
close

Dans l’épisode précédent… : Lire l’épisode #1.

Alors je fais quoi ?

Le constat était simple : je me veux #Breizhponsable comme je dis, mais ma consommation alimentaire n’est finalement que très peu composée de produits de Bretagne.

Dans #Breizhponsable, il y a, au moins, deux aspects. Je suis Breton à 200% et j’aime la Bretagne depuis toujours.
Depuis plus récemment, j’ai pris plus conscience de l’hérésie que représente finalement de consommer en Bretagne des amandes californiennes. Mais cela vaut aussi pour du poisson élevé au Kenya, une orange du Maroc ou du café de Colombie. Et je pourrais remplir des pages et des pages de produits alimentaires et de boissons que je consomme ainsi. Vous êtes globalement également dans le même cas, plus ou moins.

Pourquoi ne pas consommer plus de produits issus de Bretagne ?
On hurle sur le chômage … mais n’en suis-je pas complice en préférant un produit exotique à un breton ? Pour seul exemple.
Je souhaite, comme tout le monde sans doute, un plus grand respect de notre environnement et de notre biodiversité, en général, et en Bretagne en particulier.
Mais face à cette belle intention, j’achète des produits venus de l’autre côté de la planète à grands renforts de CO2 pour leur transport. Et je ne parlerai pas de ma collaboration, de fait, à la destruction des terres de ces pays-là, à l’usage de chimie mortelle…

#BreizhCohérence

A un moment, face à ce constat minimal, le Citoyen que tu es doit essayer de se mettre en cohérence. Au moins un peu.

Alors, j’ai décidé de ne manger et de ne boire que des aliments et boissons produits en Bretagne … pendant un mois. Il ne faut pas déconner non plus : un mois pour commencer 🙂
Oui bien sûr, certain(e)s de vous qui me lisez, le font depuis longtemps déjà, et toute l’année. Chacun fait ce qu’il peut !!

Je vis en Cornouaille et je vais donc sur tout le mois de Novembre (j’aurais dû attendre Février, le mois était plus court ! 😉 ) changer pas mal d’habitudes…
Je vais donc privilégier le circuit-court en me basant sur ce qui apparaît de plus en plus comme la référence en la matière en Bretagne : Locavore de Bretagne et ses huit plateformes régionales couvant l’ensemble des cinq départements bretons. Étant Cornouaillais, très naturellement, ce seront sans doute des produits de Cornouaille : www.locavore-de-cornouaille.bzh et ses quelques 90 Producteurs offrant tout ce qu’il faut pour bien manger et bien boire.

Je ne recherche pas spécifiquement du bio. Je pense que je vais devoir ignorer un peu les supermarchés mondialisés et me tourner plus vers les marchés, les Producteurs en direct, les halles … Miz du (Novembre en breton) ne s’y prête pas vraiment, mais je dispose aussi du circuit ultra-court de ce que la nature peut nous offrir.

La règle est simple (la mise en oeuvre le sera sans doute moins au début) : ne consommer que des produits premiers issus des terres et des mers bretonnes, ou s’il s’agit de produits élaborés, uniquement fabriqués à partir de ces produits premiers. Exemple : le pain dont je suis gros consommateur devra impérativement être élaboré à partir de farines de céréales issues des terres de Bretagne.

Prochaine action avant la soirée d’Halloween de ce Mercredi 31 Octobre : dresser une liste assez exhaustive de ce que je mange et boit habituellement, et mettre en vis-à-vis de chacun les produits bretons de substitution. Et aller sur les sites des Locavore de Bretagne pour localiser les bons produits …

Mon intention n’est nullement de donner de leçon de quoique ce soit à qui que ce soit. Juste de vous faire part d’une expérience toute modeste. Ces récits pourront peut-être donner envie à certain(e)s de s’y mettre aussi, bientôt.

Par contre, si vous, qui êtes déjà dans cette démarche positive, vous souhaitez me donner conseils et suggestions, ce sera avec plaisir.

J’aurai jamais dû regarder cette émission de Élise LUCET 😀

A suivre !

« C’est décidé, je mange local ! » est une mini-série d’articles qui couvrira la totalité du mois de Novembre.
On pourra suivre les réflexions, questions, réussites et difficultés de Rémy dans cette quête du manger, uniquement, local !

Rémy

A propos de Rémy

Citoyen-Bénévole de la première heure pour le site Mangeons Local, je m'occupe plus particulièrement de la Cornouaille... mais me passionne et m'intéresse pour mon Pays, la Bretagne tout entière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec