fbpx

« De la pomme au cidre » : comment fait-on, en Bretagne, le meilleur cidre au monde ?

« De la pomme au cidre » : comment fait-on, en Bretagne, le meilleur cidre au monde ?

Ce titre est un poil provocateur (surtout pour les autres régions de production de cidre dans le monde 😜)… mais vous savez comme on est chauvins en Bretagne !

J’assume, moi Steven, ce titre et les foudres des Normands. 😀

Le texte ci-dessous a été écrit par Matthieu, de la Cidrerie de l’Apothicaire à Clohars
-Carnoët (Finistère).

Vous pouvez en découvrir plus sur ce producteur incroyable sur son site et sa page Facebook. Et maintenant… place au producteur…

Les différentes étapes pour produire du cidre – par Matthieu.

Les pommes que nous ramassons sont des variétés locales qui proviennent de petits vergers situés principalement sur les communes de Clohars-Carnoët et de Moëlan sur Mer. Elles sont ramassées au sol à maturité entre octobre et décembre. Il existe une multitude de variétés dans notre terroir.

Ici aucun traitement ! mais seule une partie des pommes peut prétendre au label bio pour des raisons administratives.

L’intérêt que nous portons aux nombreux pommiers encore présents sur le territoire permet aussi de les préserver, ceux-ci étant de plus en plus souvent délaissés.

Une fois les pommes ramassées nous les stockons et attendons que les températures soient assez basses pour pouvoir les presser.

Les pommes sont ensuite triées, lavées, broyées et enfin pressées.
Nous utilisons une presse à paquet, un matériel fabriqué au milieu du siècle dernier.

Le cidre est obtenu à partir de pommes douces, douces-amères et amères. Le jus obtenu, appelé moût est placé dans des cuves où il fermente lentement pendant plusieurs semaines. Une partie du cidre est embouteillé, l’effervescence est ensuite obtenu par une refermentation dans la bouteille et le reste est transformé en vinaigre ou en eau de vie.

Le jus de pomme est lui obtenu avec des pommes acidulées, des pommes à couteau ou des pommes dites « à jus ». Le jus est pasteurisé puis mis en bouteille à chaud.

Steven

À propos de Steven

En 2015, j'ai recherchĂ© un annuaire de producteurs locaux afin de changer mes habitudes de consommation. Malheureusement, impossible de trouver ce que je recherchais ! J'ai donc dĂ©cidĂ© de le crĂ©er moi mĂȘme, en respectant une Ă©thique personnelle d'ouverture Ă  tous et de gratuitĂ© totale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Sinon... jette un Ɠil aux nouveaux producteurs !