fbpx

L’abeille locale de Bretagne, la « noire d’Ouessant », vient en aide au reste du Monde !

L’abeille locale de Bretagne, la « noire d’Ouessant », vient en aide au reste du Monde !

Les populations d’abeilles européennes et mondiales en danger…

Nous en parlons fréquemment sur nos réseaux sociaux, nos pollinisateurs préférés sont actuellement en danger. Mais pas que, puisque certaines études parlent de plus de 75% des insectes qui auraient disparus en trente ans. Soixante quinze pour cent.

Concernant les abeilles, on évoque fréquemment les abeilles domestiques (celles qui produisent le miel : Apis mellifera), mais il ne faut surtout pas oublier les populations d’abeilles sauvages ! Il existe plus de 1000 espèces d’abeilles sauvages en France et près de 20000 dans le monde. Or, 50% des espèces d’abeilles sont menacées de disparition en Europe.

Le drame est réel, l’urgence impérieuse.

Au niveau global, il est indispensable de soutenir les actions récentes ayant entraîné la réduction de Néonicotinoïdes en Europe (dont voici les noms barbares : clothianidine, l’imidaclopride et le thiaméthoxame) et toutes celles qui vont dans le même sens. Ces pesticides, accompagnés de nombreux autres facteurs, ont entraîné cet hiver la mort de 20000 ruches en Bretagne, sur les 60000 ruches que compte notre région.

A titre individuel, il est urgent de cesser l’utilisation de pesticides dans son jardin, installer des hôtels à insectes et de planter des fleurs…

L'abeille locale de Bretagne, la "noire d'Ouessant", vient en aide au reste du Monde !

Les abeilles noires d’Ouessant, une rustique de terroir.

Notre abeille locale, la noire d’Ouessant, est une espèce d’abeille totalement préservée des folies du continent : ses pesticides, ses hybridations non contrôlées, ses parasites, ses pollutions, etc.

Lorsque le taux de mortalité, chaque hiver, est entre 30 et 60% sur le continent, il n’est que de 3% sur l’île d’Ouessant. Les abeilles de cette île, coupée du continent, sont en bonne santé et ne sont pas affectées…

Comment cela se fait-il ? Il s’agit là tout simplement d’une « race ancienne » : plus robuste et moins « manipulée » par l’homme, cette abeille est adaptée à son environnement. Revers de la médaille, elle est moins productive et c’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle a été « mise de côté ». On trouve le cas également chez les bovins, ovins, cochons, etc. L’histoire se répète malheureusement très souvent.

 !! Voir nos articles sur les races anciennes.

Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui souhaitent réimplanter des abeilles noires d’Ouessant en Europe !

L'abeille locale de Bretagne, la "noire d'Ouessant", vient en aide au reste du Monde !

L’Association conservatoire Abeille Noire bretonne « Kevredigezh Gwenan Du Breizh » est en charge de la gestion des abeilles noires d’Ouessant, dont l’élevage et la diffusion des reines.

Chaque année, les réservations de reines et d’essaim, qui ont lieu en début d’année, sont prises d’assaut : la totalité des essaims et reines sont rapidement réservées et la demande dépasse largement l’offre.

Steven

À propos de Steven

En 2015, j'ai recherché un annuaire de producteurs locaux afin de changer mes habitudes de consommation. Malheureusement, impossible de trouver ce que je recherchais ! J'ai donc décidé de le créer moi même, en respectant une éthique personnelle d'ouverture à tous et de gratuité totale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Sinon... jette un œil aux nouveaux producteurs !