fbpx

Du lait de jument en Bretagne : ça existe et c’est excellent pour la santé !

Du lait de jument en Bretagne : ça existe et c’est excellent pour la santé !

Du lait de jument ?

Et non, ce n’est pas un poisson d’avril !
Nous vous devons quelques explications sur ce type d’exploitation peu connu par chez nous. Mais tout d’abord, commençons par remonter le temps…

Les historiens nous ont démontré que la domestication du cheval remontait au néolithique.  D’après les vestiges retrouvés, ce serait les asiatiques qui, en premiers, ont élevés ces animaux dans la région du Kazakhstan actuel (situé entre la mer Caspienne et la Chine, dans le Sud de la Russie). Dans cette vaste région de steppes, des céramiques, lesquelles contenaient des graisses propres au lait de jument, ont été retrouvées.

Du lait de jument en Bretagne : ça existe et c'est excellent pour la santé !

De nos jours, il existe en Mongolie, des spécialités culinaires à base de lait de jument. A titre d’exemple on peut citer le Kumiz. Il s’agit de lait de jument battu et fermenté auquel on rajoute une faible dose d’alcool. Cela était par ailleurs la boisson préférée de Gengis Khan !

Actuellement on dénombre un seul cheval non domestiqué, le cheval de Przewalski dans le nord de la Mongolie, les autres équidés sont tous domestiqués pour diverses raisons : sport, travail, viande et production laitière.

Un lait bien spécifique.

Le lait de jument a des caractéristiques différentes de celui des bovins. C’est un lait qui contient moins de calories (car moins gras) et plus de lactose (Lactose : glucide directement assimilable par l’organisme, son nom signifie « sucre du lait »).

Voyons le tableau récapitulatif ci-dessous :

JumentHumainVache
Lipides g/kg12,136,436,1
Protéines g/kg21,414,532,5
Lactose g/kg63,76748,8
Calories kcal/kg480677674

Source : Malacarne et al. (2002) 677 (650-700) 674 (650-712)

Ce lait a la composition chimique et la teneur en protéines la plus proche du lait maternel, en comparaison avec le lait de vache.

Du lait de jument en Bretagne : ça existe et c'est excellent pour la santé !

En plus des nombreuses vitamines et acides aminés présents dans le lait de jument on retrouve également de la lactoferrine qui permet de corriger l’anémie (Anémie : diminution des globules rouge (transporteur d’oxygène dans le sang) pouvant entraîner une perte d’appétit, fatigue musculaire, céphalées…)

Cette enzyme permet de capturer le fer dans le sang pour éviter qu’il touche le foie. Le lait de jument agit donc comme un bouclier protecteur de cet organe humain.

Cette boisson consommée à faible dose est aujourd’hui considérée comme un alicament.

Alors… vous testez ?

Steven

À propos de Steven

En 2015, j'ai recherché un annuaire de producteurs locaux afin de changer mes habitudes de consommation. Malheureusement, impossible de trouver ce que je recherchais ! J'ai donc décidé de le créer moi même, en respectant une éthique personnelle d'ouverture à tous et de gratuité totale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Sinon... jette un œil aux nouveaux producteurs !