Rayon : Off
Rayon :
km Précisez la distance max.
Rechercher

Bienvenue à la Brasserie de Trévarn !

La Brasserie a été créée début 2015 et produit des bières qui portent le nom de « Mignonne ». L’idée générale est de réimplanter une brasserie au niveau local, afin de revenir à un maillage de brasseries tel qu’il existait auparavant. Ainsi, notre ambition est notamment de remettre la bière sur les tables, car la bière avait et a toujours sa place pour accompagner les plats.

Brestois d’origine, Trévarn est une belle découverte issue de rencontres, comme c’est souvent le cas. En l’occurrence, il s’agit de celle de deux agriculteurs désireux d’aider des jeunes tout en valorisant leur patrimoine. Ils n’en étaient pas à leur coup d’essai puisqu’ayant déjà accueilli une maraîchère bio. La mise à disposition de deux anciennes étables était l’idéal pour se lancer dans l’aventure, d’autant que leur expertise a largement contribué au succès de l’entreprise.

L’écrin de verdure du lieu-dit Trévarn habrite donc notre brasserie. Il est idéalement placé sur la route entre Daoulas et Saint-Urbain, permettant à une vaste population de venir découvrir les Mignonne, de Landerneau à Logonna-Daoulas, ou d’Irvillac à Dirinon.

Le projet ?

La Brasserie de Trévarn a été créée avec l’ambition première de relocaliser la fabrication de la bière. En effet, la bière, c’est avant tout de l’eau, et transporter de l’eau n’est clairement pas une solution d’avenir… Cela ne représente d’ailleurs pas une révolution, il ne s’agit que d’un retour logique à ce qui existait avant, lorsque la Bretagne (et d’autres régions) fourmillait de brasseries artisanales.

Ainsi, nous revendiquons le même rôle qu’un boulanger par exemple, et nous souhaitons que la clientèle passe nous voir pour prendre leur bière comme elle achète son pain.

Mignonne, vous avez dit Mignonne ?

La Brasserie de Trévarn élabore, brasse, embouteille et affine une gamme de bières qui portent le doux nom de Mignonne.

Mignonne, c’est d’abord la rivière qui serpente non loin de la brasserie et qui alimente notamment la ville de Daoulas. Ce terme permet donc de s’ancrer localement en évoquant une image familière pour les personnes du coin. « Mignonne », c’est également un terme du parler brestois (prononcez « brestôa ») que j’utilise régulièrement pour interpeller mes amies. Il permet donc de s’enraciner dans la culture brestoise qui m’est si chère.

Mais qu’est-ce qu’on y boit ?

Les Mignonne sont avant tout des petites anglaises, et ce pour plusieurs raisons :
• Par goût : le brasseur des Mignonne préfère le style anglais.
• Par exigence : les techniques de brassage employées sont issues de celles anglaises (empâtage par infusion mono-palier notamment).
• Pour le climat : la Bretagne est plus proche d’un climat anglais que belge, par exemple…

À partir de là, la gamme de base a été réfléchie, et cette réflexion a mené au triptyque suivant : Pale Ale anglaise pour la blonde, Old Ale pour la brune et Irish Red Ale pour un intermédiaire délicat.

Mais encore… Les Mignonne, c’est aussi un état d’esprit, l’envie de remettre la bière sur les tables bretonnes. C’est l’envie de changer l’idée qu’ont les gens de la bière, c’est-à-dire d’une boisson alcoolisée et rafraîchissante que l’on boit en terrasse l’été. Car la bière va bien au-delà ! C’est pourquoi nous essayons de suivre des styles par forcément très connus dans nos contrées, de tester des nouvelles recettes…

Nous essayons également de récolter par nous-mêmes certains ingrédients afin de façonner des bières qui seront forcément uniques ! Ainsi, nous avons transplanté un plan de houblon endémique qui pousse naturellement sur les rives de la rivière Mignonne, pour que nous puissions une fois l’an récolter et brasser une ou deux bières spéciales, avec des cônes qui sont tout frais ! De même, et grâce à l’expertise d’un botaniste, nous testons des recettes nouvelles ou ancestrales, dans l’esprit qu’une bière n’est pas forcément façonnée autour du houblon.

Visite et ouvertures

Avant toute chose, il faut savoir que je suis à mi-temps sur ce projet, ce qui fait que, malgré toute ma bonne volonté, je ne suis pas ouvert en permanence.

Tout d’abord, je n’y suis possiblement que les jeudis, vendredis et souvent les samedis (plutôt les après-midis). Ensuite, selon ma pratique, les livraisons, etc., la présence sur site est très variable ce qui fait que la solution trouvée est d’indiquer en début de semaine mes horaires d’ouverture sur le Facebook (Pour information, il n’est nul besoin d’avoir un compte Facebook pour y accéder).

Des visites de la brasserie sont tout à fait possibles (et même recommandées !), plus agréables la belle saison lorsque la nature est pleinement épanouie, mais il est conseillé de téléphoner avant, afin d’être sûr de ma disponibilité.

Heures d'ouverture

Lundi

-

Mardi

-

Mercredi

-

Jeudi

-

Vendredi

-

Samedi

-

Dimanche

-

Contactez-moi !

Contactez ce producteur
Itinéraire

Laisser un Avis

Qualité des produits
Rapport qualité / prix
Service, amabilité
Respect des engagements
Accessibilité / joignabilité
Publication en cours ...
Votre évaluation a été envoyé avec succés
Veuillez remplir tous les champs
Captcha check failed