Apiculteur du pays de Quimperlé.

A la Miellerie Api-Qlé, je suis apiculteur avec un cheptel apicole situé dans le secteur du pays de Quimperlé.

J’ai été treize ans artisan boulanger Au Palet d’Or en basse ville de Quimperlé. Là, je faisais mes croissants et mon pain avec mes mains. Donc du vrai « fait maison ». Aujourd’hui, je suis producteur et ça sera toujours du vrai « fait maison ». Le but du circuit court est de permettre une rencontre directe entre le producteur et le consommateur. Ainsi que de proposer des produits locaux de qualités à des prix inférieurs au marché.

J’ai commencé ma passion, comme beaucoup d’autres, par un premier essaim. Puis deux… avant de suivre de nombreuses formations apicoles. Afin d’arriver six ans plus tard à quelques cent cinquante ruches.

Je suis également technicien sanitaire apicole (TSA) pour le compte du GDSA 29 et d’un vétérinaire, ce qui consiste à rencontrer de nombreux apiculteurs amateurs, pour le suivi sanitaire de leurs colonies.

Je suis actuellement en cours de conversion bio.

Ma production est exclusivement sur du miel local et de la gelée royale.

Je vends mes produits à mon domicile ou en livraison gratuite lors des visites sur mes ruchers de Quimperlé, Tréméven, Locunolé, Querrien, Lanvénégen, Guiscriff et Mellac. Il est également possible d’expédier des colis par transporteur.

Vous trouverez également différentes informations sur mon site internet et sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram.

Les miels.

D’abord le miel de printemps. C’est un miel crémeux, issu des nombreuses fleurs en pollinisations entre mars et avril.

Puis le miel d’été, dit miel des forêts, issu de la ronce et du châtaignier, deux miellées qui se chevauchent entre mi-juin et mi-juillet. C’est un miel liquide, mais qui peut cristalliser après quelques mois. Je ne pratique pas l’ensemencement, ce qui consiste à mélanger ce miel avec du miel de printemps pour éviter sa cristallisation. Mon miel est donc pur : miel d’été.

Également le délicieux miel de blé noir ou miel de sarrasin… quand on peut en avoir !. C’est une miellée qui a lieu entre mi-juillet et mi-Aout.

La gelée royale.

Je préconise une cure de dix jours en sortie d’automne. Puis une deuxième cure à l’arrivée du printemps. A raison d’une cuillerée d’un gramme par jour, à jeun le matin.

Nos chouettes atouts

Livraison possible

Avis

Laisser un Avis

Qualité des produits
Rapport qualité / prix
Service, amabilité
Respect des engagements
Accessibilité / joignabilité
Publication en cours ...
Votre évaluation a été envoyé avec succés
Veuillez remplir tous les champs
Captcha check failed