Provenance du miel : Comment bien choisir son miel ?

Provenance du miel : Comment bien choisir son miel ?

Tu savais que le miel est l’un des produits les plus fraudés en France ?

D’après la DGCCRF, en 2021, plus de 40% des miels présentent une anomalie.

Mais comment faire pour ne pas tomber dans le panneau ?

Je vais essayer de t’expliquer tout cela et te donner quelques astuces pour t’y retrouver :

  1. Le miel, c’est quoi ?
  2. Le miel en France : en chiffres
  3. Les producteurs de miel dans le monde : en chiffres
  4. Miel fraudé : qu’est-ce que c’est ?
  5. Comment bien choisir son miel ?

Comment est produit le miel ?

Avant de parler « origine » du miel ou comment bien le choisir, un peu récapitulatif sur ce qu’est le miel.

Le miel est un produit naturel fabriqué par les abeilles à partir du nectar des fleurs.

Ce nectar est ramené par les abeilles à la ruche et stockés dans les alvéoles de cire. En battant des ailes, les abeilles font évaporer l’eau du nectar, ce qui le transforme en miel.

Si tu veux connaître tous les détails sur la transformation du miel, du nectar jusqu’à la mise en pot de miel, je t’invite à aller voir le bel article de ma collègue, juste ici !

Quelques chiffres sur le miel en France

La demande croissante pour des produits naturels et sains a stimulé l’intérêt des consommateurs pour le miel, réputé pour ses propriétés bénéfiques pour la santé.

Les Français en sont de grands consommateurs, tant à la cuisine, que pour se soigner !

Le marché du miel en France c’est :

  • 15.000 à 20.000 litres de miel français produits (Les chiffres peuvent varier en fonction des conditions climatiques et de la santé des colonies des abeilles)
  • 30.000 litres d’importation afin de répondre à la demande…

Tu as bien compris, la consommation annuelle tourne donc entre 45.000 et 50.000 litres.

Qui sont les principaux producteurs de miel dans le monde ?

La demande de miel en France est souvent plus élevée que la production intérieure.

Par ailleurs, la production de miel peut varier au fil des saisons et d’une année à l’autre en raison de facteurs climatiques et environnementaux.

Les importations permettent de maintenir une offre constante, même en cas de fluctuations de la production nationale.

Les principaux producteurs dans le monde sont :

  • La Chine : C’est de loin le premier producteur de miel dans le monde. Ce pays a su développer de très vastes zones apicoles, et un vaste parc d’usines apicoles.
  • La Turquie : C’est un pays historique dans l’apiculture, et le miel est un aliment très souvent présent dans la culture culinaire de ce pays
  • L’Argentine : Le cœur de la production est situé dans la zone de Buenos Aires. Ce pays profite de condition climatique favorable et d’une forte diversité florale. Le top pour les abeilles !
  • La Russie : C’est aussi un pays historique dans la production apicole. Ce pays profite aussi de très grandes étendues agricoles. Les abeilles ont donc largement de quoi butiner !

La France importe plus de 60% du volume de miel consommé en France.

Les origines du miel que nous exportons sont principalement : l’Espagne, l’Ukraine, la Chine, l’Argentine.

Et c’est bien là où le bât blesse, car d’après la DGCCRF plus de 60% de ces miels sont frauduleux…

Mais du miel fraudé, c’est quoi exactement ?

La fraude dans l’industrie du miel est un problème mondial, et elle peut avoir des implications négatives pour la santé des consommateurs, l’industrie apicole et l’économie.

Le miel fraudé fait référence à du miel qui a été altéré, falsifié ou manipulé d’une manière qui viole les normes alimentaires et trompe les consommateurs sur sa véritable nature ou origine.

Je vais te lister les principales fraudes que l’on rencontre dans le milieu…

Pour rappel, du miel, c’est un produit naturel, 100% issu de la production de nos chères abeilles.

Donc un produit, totalement naturel, sans aucun autre ingrédient.

  • La dilution avec du sirop de sucre : Le sirop de sucre ou même le sirop de glucose, étant beaucoup moins cher que le miel, cela permet aux fraudeurs de réduire le coût de son produit.
  • La falsification de l’origine : C’est le fait d’indiquer sur le produit une origine qui n’est pas la bonne afin de vendre plus cher son produit. Par exemple indiquer origine France au lieu de Chine.
  • L’ajout de substance : Certains sont tentés d’ajouter des colorants ou des arômes afin de rendre le produit plus appétissant et goûteux. Cette pratique est totalement interdite lorsque le produit est vendu comme « Miel ».
  • Le mélange d’origine et/ou variétés florales : Cette pratique de mélange est totalement légale si l’étiquette le mentionne. À défaut, on parle de tromperie envers le consommateur.

Comment acheter un miel authentique et de qualité ?

1. Prends le temps et bien lire l’étiquette du produit.

Assure-toi que le produit comporte bien la dénomination « Miel de « Variétés florales » et regarde l’origine.

Elle est devenue obligatoire depuis le 1er Juillet 2022. Tu trouveras souvent la mention « Origine X », X pouvant être le pays écrit en entier ou bien des abréviations, par exemple :

FR = France
UE = Union Européenne
CH, CN = Chine
UKR = Ukraine
ARG = Argentine
HUN = Hongrie
ROU = Roumanie
VNM = Vietnam
BGR = Bulgarie
ESP = Espagne
RU = Russie
ALL = Allemagne
Non UE = les pays en dehors de l’Union Européenne (oui, oui, cette mention est tout à fait légale)

Etc.

Pour info, tu ne trouveras pas de liste d’ingrédient pour le miel, cela n’est pas exigé par la réglementation.

2. Favorise un produit issu du circuit court.

Cela permettra d’avoir un miel plus frais et avec des caractéristiques moins dégradées par les moyens de transport et la logistique

3. Renseigne-toi sur le producteur (de préférence local) ainsi que sur ses méthodes de fabrication

4. Méfie-toi des prix bas. Un miel reste un produit d’exception !

Se méfier des prix trop bas pour le miel est important, car cela peut être indicatif de plusieurs problèmes de qualité et de durabilité.

Voici quelques raisons pour lesquelles des prix très bas pourraient être un signe d’alerte :

  • Contrefaçon ou falsification : Comme j’ai pu te l’expliquer précédemment, des pratiques frauduleuses peuvent inclure l’ajout d’édulcorants, de sirops de sucre ou d’autres substances pour augmenter le volume du produit…
  • Origine douteuse : Des miels à bas prix pourraient provenir de régions où les normes apicoles sont moins strictes, ou même être des mélanges de différents types de miels provenant de diverses sources, ce qui peut altérer la qualité.
  • Pratiques agricoles non durables : Les apiculteurs pratiquant des méthodes non durables peuvent être incités à réduire leurs coûts de production au détriment de la santé des abeilles, de l’environnement et de la qualité du miel.
  • Qualité altérée : Des processus de chauffage excessif ou de filtration extrême peuvent être utilisés pour prolonger la durée de conservation du miel, mais cela peut également éliminer certains des composants bénéfiques, réduisant ainsi la qualité nutritionnelle du produit.
  • Impact sur les apiculteurs locaux : Des prix très bas peuvent également résulter de pratiques commerciales déloyales qui affectent les revenus des apiculteurs locaux, compromettant la durabilité de l’industrie apicole.

En choisissant des miels provenant de sources fiables, même s’ils sont légèrement plus chers, les consommateurs peuvent s’assurer de la qualité, de l’authenticité et du soutien à des pratiques apicoles durables.

5. Apprends à reconnaître les variétés de miel et leurs caractéristiques.

Le miel existe dans une grande variété de saveurs, de couleurs et d’arômes, en fonction des fleurs dont provient le nectar butiné par les abeilles.

Voici quelques-unes des variétés de miel les plus courantes :

  • Miel de fleurs sauvages : Il est produit à partir du nectar de différentes fleurs sauvages et peut varier en couleur et en saveur en fonction de la diversité florale de la région.
  • Miel de trèfle : Provenant principalement du nectar de fleurs de trèfle, ce miel a souvent une saveur douce et claire.
  • Miel de lavande : Les abeilles butinent le nectar des fleurs de lavande, donnant à ce miel une saveur délicate avec des notes florales.
  • Miel d’acacia : Clair et liquide, le miel d’acacia est réputé pour sa douceur et son arôme délicat. Il cristallise rarement.
  • Miel de tournesol : Ce miel a une couleur dorée et une saveur robuste, provenant du nectar des fleurs de tournesol.
  • Miel de châtaignier : Ce miel foncé et corsé provient du nectar des fleurs de châtaignier, offrant une saveur distinctive.
  • Miel de sarrasin : Foncé et robuste, le miel de sarrasin est produit à partir des fleurs de sarrasin et a une saveur intense et parfois légèrement amère.

Ces variétés ne représentent qu’une fraction des nombreux types de miel disponibles dans le monde, chacun offrant des caractéristiques uniques en fonction de la flore locale.

La dégustation de différentes variétés de miel peut être une expérience fascinante pour les amateurs de saveurs naturelles.

Pour finir, je te conseille également cette vidéo : Comment décrypter l’origine du miel dans la grande distribution ? 

Petit à petit, tu sauras déjouer les fraudes, et appréciez de mieux en mieux ce produit que les abeilles nous offrent. Merci les Apis mellifera !

Voilà, tu en sais un peu plus sur le miel.

Tu vas pouvoir acheter, en pleine conscience, le meilleur miel pour toi et ta famille !

Et une dernière info, le miel est quasi impérissable… Au pire, il va légèrement cristalliser, mais rien de bien méchant… Donc ne le jette pas !

À propos de Marine Chadaillac

Bénévole pour le site Mangeons local, je suis passionnée par le développement local et les circuits courts ! Au plaisir de pouvoir vous faire découvrir mes trouvailles bretonnes !