Le miel de sarrasin : précieux et délicieux

Le miel de sarrasin : précieux et délicieux

Miel de châtaigner, de ronce, d’acacia… ce sont des miels assez répandus et qu’on adore.

Mais connais-tu le miel de sarrasin ?

Un miel qu’on trouve le plus souvent en Bretagne, puissant, corsé et présentant de nombreux bienfaits pour la santé.

Envie d’en savoir plus ? On te dit tout dans cet article !

Le miel de sarrasin est un miel monofloral

Dans notre article sur le miel, on t’explique qu’il existe des miels polyfloraux (issus de plusieurs fleurs), comme le miel de printemps, ou monofloraux. Le miel de sarrasin est l’un de ces derniers.

Eh oui, car le sarrasin, malgré son surnom de « blé noir », n’est pas une céréale, mais bien une fleur.

Quand tu te balades en été sur les routes bretonnes, tu vois certainement de grands champs de petites fleurs blanches délicates : c’est du sarrasin. Et c’est ici que nos abeilles butineuses vont venir puiser le nectar qu’elles ramènent ensuite à la ruche !

Des fleurs blanches, pas une céréale… mais alors pourquoi on appelle le sarrasin blé noir ?

Tout simplement parce que le broyage des graines de sarrasin donne une farine foncée, grise teintée de noir.

Mais pour le miel, c’est bien à la fleur que l’on s’intéresse !

Le miel de sarrasin : précieux et délicieux

Le miel de sarrasin, un miel d’été 100 % local

La floraison du sarrasin a lieu entre mi-juillet et mi-septembre, la récolte de miel se fait donc durant tout l’été.

Il reste toutefois un produit assez rare qui peut donc être un peu plus cher que d’autres variétés de miel : si le sarrasin est résistant et se cultive facilement, sa fleur, elle, peut vite s’abîmer sous les caprices du climat breton.

On cultive le sarrasin principalement en Bretagne et en Pays de la Loire.

Le miel de sarrasin est donc un produit tout indiqué si tu veux manger plus local et faire vivre les producteurs de ta région.

Un miel au caractère bien trempé !

Tu reconnaîtras facilement les pots de miel de sarrasin sur l’étal de ton producteur.

C’est un miel brun, très foncé. Comme il cristallise rapidement mais finement, cela donne un produit plutôt épais et crémeux, parfait pour tartiner… ou à déguster à la petite cuillère.

Le miel de sarrasin a du caractère : un vrai breton, gast !

Son odeur est typée, puissante, et son goût prononcé n’est pas sans rappeler celui de la réglisse. Mais en bon breton, sous son tempérament en apparence un peu brut se cache une grande douceur !

En cuisine, un touche gourmande et corsée

Avec ses arômes à la fois complexes et suaves, le miel de sarrasin peut être dégusté tel quel, pour sucrer une infusion ou un thé, tartiné au petit déj’, au goûter ou intégré en cuisine dans des mets sucrés ou salés.

Son goût si caractéristique donne une breizh touch originale à tous les plats traditionnels.

Par exemple, on peut utiliser le miel de sarrasin pour laquer une volaille avant de la rôtir au four, ou associer le miel de sarrasin avec des fromages typés comme le fromage de chèvre.

Le miel de sarrasin est également une petite merveille sur une crêpe de blé noir bien kraz* (croustillante) ! En version salée avec un fromage local et/ou du lard, ou en version dessert avec de la poire.

Tu peux aussi utiliser le miel de sarrasin en pâtisserie. Il donnera un goût subtil et une touche originale à un pain d’épices maison ou un dessert à base de pommes.

Comme tous les autres miels, le miel de sarrasin perd une partie de ses vertus lorsqu’il est chauffé, donc si tu veux vraiment en profiter totalement, essaie plutôt de le consommer cru !

D’ailleurs, quels sont les bienfaits du miel de sarrasin?

Le miel est ton meilleur allié pour aider ton petit corps à lutter contre les vilains maux de l’hiver ! Il renforce les défenses immunitaires, protège des affections ORL, adoucit la gorge en cas de coup de froid…

Il est aussi un excellent antiseptique, cicatrisant pour la peau et apaisant sur les brûlures superficielles, piqûres d’insectes, petite plaies…

Le miel de sarrasin est particulièrement riche en fer. Il aide à lutter contre l’anémie, fréquente chez les jeunes femmes et les enfants en pleine croissance (attention, jamais de miel avant 1 an !). Il peut aussi aider les jeunes mamans à récupérer après un accouchement.

Riche en minéraux, il est aussi efficace pour aider à la reminéralisation des os, pour les personnes souffrant d’ostéoporose.

Le miel de sarrasin contiendrait même plus de vertus que le miel de manuka, très prisé pour ses bienfaits sur la santé mais extrêmement coûteux et surtout, pas vraiment local !

Comment conserver le miel de sarrasin ?

Comme tous les autres miels, le miel de sarrasin se conserve très longtemps et n’a pas de date de péremption.

Il suffit de le garder dans son pot bien fermé, à température ambiante et à l’abri des variations de température. Avec le temps, son aspect va changer : il va cristalliser, mais n’en perdra pas pour autant ses vertus.

Où acheter du miel de sarrasin?

Je te conseille d’éviter le supermarché et de préférer te rendre chez les apiculteurs locaux. En plus de favoriser le circuit court, tu t’assures d’avoir un produit de qualité et totalement pur dans ton pot de miel.

Il existe de nombreux producteurs de miel en Bretagne, et référencés sur Mangeons Local !

Tous ne produisent pas de miel de sarrasin, alors n’hésite pas à consulter les fiches producteur sur l’annuaire.

Le miel de sarrasin : précieux et délicieux

Les autres atouts du sarrasin !…

Le sarrasin est une céréale riche en protéines et qui a la côte avec le développement des régimes pauvres en gluten.

Tu connais sa farine qui sert à faire d’excellentes crêpes ou l’indétrônable farz-du du kig-a-farz, mais sais-tu que tu peux aussi l’utiliser en pâtisserie, en association avec la farine de blé ? Des cookies ou des madeleines au blé noir, c’est un délice : parole de bec-sucré !

On peut aussi consommer le sarrasin tel quel, cuit comme une semoule ou façon risotto. Je te conseille aussi d’essayer le kasha qui n’est autre que la graine de sarrasin torréfiée.

Utilise-la pour ajouter du croquant dans une salade, ou associée à du chocolat dans un dessert !

Gaëlle Mazingue

À propos de Gaëlle Mazingue

Rédactrice web (www.gaellemazingue.bzh), je participe à Mangeons Local au travers de la publication d'articles sur le local, l'alimentaire... et plus largement à tout ce qui touche l'écologie et l'environnement.