Comment élever des poules chez soi ? [GUIDE]

Comment élever des poules chez soi ? [GUIDE]

Qui n’a pas rêvé d’avoir des œufs frais à la maison ?

Pour les propriétaires de maison avec jardin, il est très accessible de s’adjoindre les services d’une ou même plusieurs poules, afin de pouvoir profiter d’œufs frais presque quotidiennement.

Avant de vous lancer, nous vous recommandons de contacter le service urbanisme / police de votre commune, car le fait de posséder des gallinacées à son domicile est règlementé, avec souvent un nombre maximum d’animaux par terrain.

C’est un animal assez simple a élever

Préférez deux poules, la vie est quand même plus sympa quand on est accompagné !

Il vous faut un enclos

Il faut compter un minimum de 5 m² par volaille, avec des clôtures grillagées, idéalement enterrées le long du parcours. A la fin du printemps les renards sont très friands de volailles pour nourrir les petits, et la poule est une proie assez facile !

Il faut savoir que les poules ont tendance à bien arracher l’herbe au sol, donc si vous ne voulez pas que le terrain deviennent un champ de boue n’hésitez pas à leur donner plus d’espace. 

En plus de cet enclos, vous aurez besoin d’un poulailler

Vous en trouverez chez vos détaillants habituels (grande surface de jardinage, menuisier local, …) ou vous pouvez vous même le construire si vous êtes bricoleur (quelques palettes et deux tôles feront l’affaire).

Dans ce poulailler, vous aurez besoin d’un pondoir, qui peut être simplement une boite a chaussures avec de la paille à l’intérieur, et un perchoir.

Attention à bien installer le perchoir à une hauteur supérieure au pondoir si vous ne voulez pas d’excréments dans le nid, car les poules iront toujours nicher à l’endroit le plus haut.

Comment élever des poules chez soi ? [GUIDE]

La vie au grand air la journée et un repos bien mérité la nuit

Il est possible de laisser les poules vadrouiller dans le jardin en journée.

Il faudra juste penser à fermer le poulailler le soir, une fois qu’elle sont rentrées, pour éviter une nouvelle fois qu’elles finissent dans le ventre d’un prédateur.

Pour ceux qui possèdent des arbres fruitiers, cela est d’autant plus intéressant car les volailles se nourrissent d’insectes : vous protégez ainsi vos arbres !

Comment éviter que la poule ne s’envole chez le voisin ?

Pour éviter que la poule ne s’envole et aille picorer les parterres de vos voisins, vous pouvez couper l’extrémité des plumes (3 à 4 cm) d’une aile.

Elle sera déséquilibrée lorsqu’elle battra des ailes, et sera donc incapable de voler à plus d’un mètre de haut. Rassurez vous cela est indolore !

Il n’y a pas de circulation sanguine, on peut comparer cela à nos ongles, ou aux sabots des chevaux.

Comment nourrir les poules ?

C’est toujours très simple : vous leur donnez les restes des repas, des céréales et de l’eau.

L’eau est très importante, elle doit être toujours claire. N’hésitez pas à la remplacer régulièrement.

Si vous habitez en bord de mer, vous pouvez mettre à leur disposition  du sable, très utile pour leur gésier mais aussi car il contient une quantité non négligeable de coquillages riches en calcium.

Pour trouver des céréales, vous pouvez vous rendre chez vos voisins agriculteurs, ils se feront un plaisir de vous vendre du blé produit à même la ferme !

Comment élever des poules chez soi ? [GUIDE]

Quelle race de poules choisir ?

Il existe différentes races de poules, certaines plus productives que d’autres.

Une poule rousse pourra vous donner jusqu’à 280 œufs par an quand une Coucou de Rennes vous en donnera environ 140/180 (ce qui fait quand même presque un œuf tous les deux jours !).

La ponte est différente selon les saisons

En hiver et en été, la poule pondra moins (elle peut également arrêter de pondre parfois jusqu’à un mois lors de la mue).

Par contre il n’est pas rare d’avoir un œuf par jour au printemps et à l’automne.

Une poule pond à partir de 6/8 mois jusqu’à ses 6 ans environ, cependant la poule sera de moins en moins productive les années passant.

Au delà de la quantité d’œufs pondus, la couleur de la coquille dépend également de la race de la poule.

Les Marans donneront des œufs bruns tirant sur le chocolat, les cream legbar et araucana des œufs de couleurs bleu/vert, les coucou de rennes des œufs couleur crème.

Pour faire varier la couleur du jaune, vous pouvez jouer sur l’alimentation. En donnant du maïs vous aurez un jaune de couleur vive, en donnant du sorgho vous aurez un jaune qui tire sur le orange !

Comment conserver ses œufs ?

Pour rappel les œufs ne se conservent idéalement pas au frigo (bien que la plupart possèdent des espaces dédiés aux œufs), mais à température ambiante.

Il ne faut pas non plus les laver, même s’ils sont souillés par de toutes petites portions d’excréments. En effet, cela va fragiliser la coquille et laisser entrer toutes sortes de bactéries, ce qui ne sera pas le cas si vous gardez la coquille sèche.

Gouach Gouach

À propos de Gouach Gouach

Citoyen-Bénévole de la première heure pour Mangeons-local.bzh, et tout particulièrement pour le Pays de Cornouaille (Bigouden).