fbpx

La Perle des Glénan : Une nouvelle richesse Bretonne

La Perle des Glénan : Une nouvelle richesse Bretonne

Après l’huître perlière de Tahiti, nous vous proposons aujourd’hui de découvrir la coquille St Jacques perlière des Glénan.

« Il y a de plus en plus de problèmes sanitaires (toxine amnésiante) pour la consommation humaine des coquilles du gisement des Glénan. Nous souhaitions donc trouver une alternative pour continuer a profiter de ce gisement exceptionnel. Après plusieurs essais concluant, notre entreprise a décidé de se lancer dans la production de perle de culture au sein même de l’archipel.« 

La Perle des Glénan : Une nouvelle richesse Bretonne

« A l’instar de la production polynésienne, nous collectons des coquilles au large puis nous déposons délicatement des bourgeons de noisetier à l’intérieur. Après avoir passé environ deux ans en mer, nous pouvons constater que la coquille St Jacques a produit de la nacre autour de ce bourgeon, créant ainsi une perle ronde de couleur rose pale.

Afin de pouvoir retrouver facilement les coquilles retenues pour créer les perles, nous les déposons en plein milieu de l’archipel (dans la chambre, entre l’ile de St Nicolas et l’ile du loch), une fois le bourgeon inséré. »

La Perle des Glénan : Une nouvelle richesse Bretonne

« Pour éviter toute maltraitance animale, les coquilles sont récupérées à la main par nos plongeurs et sont ensuite anesthésiées avant de récupérer les perles. Ici pas de dragage ! Par la suite elles sont remises à l’eau à plus de 50 milles des Glénan.

L’unique problème que nous avons rencontré pour le moment est l’augmentation de l’agressivité du coquillage, pendant l’été. Celui-ci a tendance à se rapprocher des plages et de venir pincer les orteils des trop nombreux touristes qui viennent chahuter ce lieu paisible à l’année. Une signalisation sera mise en place dès la mi-Juin afin de prévenir les estivants. »

La Perle des Glénan : Une nouvelle richesse Bretonne

« Une fois prélevées du coquillage les perles sont assemblées dans l’ancien cachot situé sous le fort cigogne. Cet endroit se prête tout à fait à la confection de bijoux car il reste sur place quelques lingots et pièces d’or du trésor de l’ancienne terreur du golfe de Gascogne, le fameux Capitaine Teod Koat. L’or est fondue puis travaillée sur place par notre orfevre Guy Ridenn. »

« C’est la première année que nous proposons à la vente colliers et boucles d’oreilles en or 157 carats et perles de Saint Jacques, nous en sommes fiers !

Vous les trouverez dans notre boutique sur l’ile de St Nicolas ou dans celle du centre ville de Quimper. »

——————————————————

EDIT : Il s’agissait en réalité d’un poisson d’aaaavril. 😉

La Perle des Glénan : Une nouvelle richesse Bretonne
Avatar

À propos de Gouach Gouach

Citoyen-Bénévole de la première heure pour Mangeons-local.bzh, et tout particulièrement pour le Pays de Cornouaille.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

D'autres articles à lire...

Reçois chaque mois l'actu des producteurs près de chez toi ! 📢

Un seul email par mois maxi. Pas de pub’ et cie : nous aussi, on déteste les SPAMs !

… et suis-nous sur les réseaux sociaux ! 😉

La Perle des Glénan : Une nouvelle richesse Bretonne
La Perle des Glénan : Une nouvelle richesse Bretonne
La Perle des Glénan : Une nouvelle richesse Bretonne
La Perle des Glénan : Une nouvelle richesse Bretonne
La Perle des Glénan : Une nouvelle richesse Bretonne

Trois produits bretons à découvrir...

La Perle des Glénan : Une nouvelle richesse Bretonne

Rillettes de Cabillaud 🐟 au Gingembre Confit

Géniales pour l’apéro ou en entrée ! Ces rillettes sont produites par la conserverie artisanale « La Chikolodenn », située à Carantec, dans le Nord Finistère. Leurs recettes sont largement d’inspiration culinaire bretonne.

La Perle des Glénan : Une nouvelle richesse Bretonne

Thé vert BIO aux algues et à la menthe

Si le thé n’est pas breton, c’est le cas évidemment des algues et de Erwan, le gars qui a eu la bonne idée de mélanger ces différents ingrédients ! Ai-je besoin de te dire où sont produits les thés « Tonnerre de Brest » ? 😅

La Perle des Glénan : Une nouvelle richesse Bretonne

Pesto d’algues, basilic et huile d’olive 🌿

L’algue est trop peu consommée en Bretagne… alors qu’on en a sur tout notre littoral ! C’est le moment d’y goûter, avec ce pesto au basilic et à la laitue de mer : avec des pâtes, en tartinade, en salade, sur du saumon, en farce…

Sinon... jette un œil aux nouveaux producteurs !