Quand pêcher et manger du bar ? Quelle est la bonne saison ?

Quand pêcher et manger du bar ? Quelle est la bonne saison ?

Présent sur toutes les côtes françaises de la mer du Nord à la grande bleue, le bar est l’objet de convoitise de nombreux pêcheurs, amateurs comme professionnels.

Difficile à pêcher, car vif et robuste, il existe tout de même des techniques bien particulières pour réussir à le dompter. 

Tu souhaites savoir quelle est la meilleure saison pour pêcher le bar et quelles sont les réglementations que tu dois respecter ? Tu veux des idées de recettes savoureuses pour le week-end prochain ? 

Dans ce guide complet, on te dit tout sur la pêche et la cuisine du bar.

Qu’est-ce que le bar ?

Le bar (Dicentrarchus labrax), aussi appelé loup en mer Méditerranée ou loubine dans le bassin d’Arcachon, est un poisson prédateur.

Carnassier, il chasse et consomme :

  • de jeunes poissons de toutes espèces (y compris des bars juvéniles) ;
  • des poissons de petite taille (comme la sardine, les anchois ou les lançons) ; 
  • des coquillages ; 
  • des crustacés ; 
  • des vers ; 
  • des céphalopodes. 

Sa combativité lui vaut d’ailleurs de faire partie des poissons rois.

Il vaut mieux être pêcheur expérimenté pour espérer attraper un bar. Mesurant généralement entre 25 et 70 cm, les plus gros spécimens peuvent atteindre 1 m d’envergure et peser plus de 10 kg !

Quand pêcher le bar en Bretagne ?

La meilleure saison pour pêcher le bar

Il faut savoir que la période de reproduction du bar a lieu les trois premiers mois de l’année. Il est donc déconseillé de les pêcher pendant cette période. 

Le printemps marque le début de la saison du bar.

Après sa période de reproduction, il se rapproche petit à petit des côtes, mais reste en eaux semi-profondes. 

Au mois de juin, le bar se rapproche du rivage, car il recherche activement le lançon. Lors des fortes chaleurs d’été, il se plonge dans un état de langueur. Il est alors plus difficile de le pêcher. Un conseil, privilégie le petit matin ou la tombée de la nuit, au moment où les bars sont le plus actifs.

L’automne se révèle être la meilleure saison pour la pêche du bar.

À cette période, il retourne vers le large et se délecte de poissons, tels le tacaud, le lançon ou le maquereau. Si tu possèdes un bateau, tu peux espérer pêcher de gros spécimens. 

💡 Ce n’est pas la saison du bar et tu souhaites savoir quel autre poisson consommer ? Découvre le calendrier des poissons et fruits de mer

Quand pêcher et manger du bar ? Quelle est la bonne saison ?

Quand pêcher le bar / loup ailleurs en France ? 

De même qu’en Bretagne, le bar se pêche presque toute l’année, et ce, sur la totalité des côtes françaises.

En période de reproduction des bars (janvier à mars), évite tout de même de le pêcher, même si aucune restriction de pêche n’est en vigueur dans ta région.

Il en va de la préservation de l’espèce !

IMPORTANT : une période de repos biologique doit être obligatoirement respectée pour le bar de zone Nord (zones CIEM IVb, IVc et VII), et ce du 1er février au 31 mars. Il s’agit d’une interdiction totale de pêche, et toute capture entraîne une infraction verbalisable par les services de l’État

Les tailles mini à respecter

Si tu te trouves aux abords de la mer du Nord, de la Manche ou de l’Atlantique, tu as la possibilité de conserver et consommer les bars de plus de 42 cm. 

En mer Méditerranée, la taille minimale est de 30 cm. 

Quels quotas pour la pêche du bar en Bretagne ? 

La réglementation pour la pêche récréative du bar (update : 03/2022)

Suivant le lieu où tu pêches en Bretagne, tu ne peux pas pêcher le bar de la même façon. 

Des différences existent si tu te trouves au nord ou au sud du 48parallèle.

Cette limite est située à Plouhinec dans le Finistère, très exactement sur la plage de Mesperleuc. On a d’ailleurs entendu que cette plage était un très bon spot de pêche. 😉

Le dernier règlement est issu d’une décision de l’Union Européenne et date du 16 février 2022. 

Quand tu te trouves au nord du 48parallèle, tu peux pêcher deux bars européens par jour et par personne, et ce, du 1er mars au 30 novembre.

Seules la canne ou la ligne à main sont autorisées pour la capture du bar. Les filets fixes ne sont pas admis dans un but de préservation de l’espèce. 

Au sud du 48parallèle, en Atlantique et en Méditerranée, tu peux pêcher le bar toute l’année, à raison de deux spécimens par jour et par personne.

Y a-t-il une différence entre les pêcheurs amateurs et professionnels ?

Au même titre que les pêcheurs amateurs, les pêcheurs professionnels sont soumis à des quotas, des directives et des contraintes pour la pêche du bar.  

En mer du Nord notamment, sa pêche est partagée entre l’Union Européenne et le Royaume-Uni.

Dans certaines zones, la pêche du bar est même interdite.

Face à ce règlement et à la demande des professionnels du secteur, des dérogations ont été accordées. Par exemple, l’utilisation d’hameçons et de lignes reste autorisée et la prise ne doit pas dépasser 5,95 tonnes par navire. Dans le cadre de l’emploi de filets maillants fixes, la prise inévitable en complément d’autres espèces reste tolérée (en deçà de 1,5 tonne par navire). 

Où est-ce que le bar est pêché ?

Le bar est présent sur toutes les côtes françaises et se niche partout. 

Sur la côte ouest de la France, on le retrouve notamment dans : 

  • les courants forts et violents ;
  • les épaves, même profondes ;
  • les failles rocheuses ;
  • les couloirs de sable entre deux blocs rocheux ; 
  • les ports ; 
  • les plages de sable par mer agitée ; 
  • les casiers à huîtres. 

En Méditerranée, on peut pêcher le bar dans : 

  • les canaux ; 
  • les étangs qui communiquent avec la mer.                 

Quels sont les différents types de pêche ?

Les manières de pêcher le bar sont multiples et seront déterminées en fonction du lieu où tu vas pratiquer.

La période estivale (de juin à octobre) est propice à la pêche du bord. En effet, le bar se trouve près des côtes. Le printemps et l’automne, il en sera plus éloigné. La pêche en bateau est alors idéale. 

Suivant la période et le matériel que tu possèdes, on te récapitule les types de pêche du bar les plus fréquents et efficaces. 

La pêche au bouchon

Cette technique consiste à ferrer le poisson grâce à un appât, lui-même relié à un bouchon.

Ce type de pêche peut se pratiquer au bord de l’eau sur fond sableux ou rocheux, dans les casiers à huîtres, mais également en bateau (au bouchon à la dérive). 

Au surfcasting 

Ici, tu pêches le bar du bord, du haut d’un rocher sur fond sableux, le plus souvent sur une plage.

L’été, c’est au crépuscule que le bar est le plus affairé, en recherche de vers ou de lançons. Cette technique demande une certaine expérience et ne s’improvise pas. 

Au leurre souple

Les shads, les slugs et les worms sont les leurres les plus recommandés pour pêcher le bar.

Cette technique est plus efficace si tu te trouves en bateau. 

À la traîne

À la canne ou à la main, la pêche à la traîne se pratique en bateau uniquement.

Pour trouver du bar, choisis bien ton poste. Rends-toi aux abords des bancs de sable, le long de la côte près des rochers ou dans des secteurs à fort courant. 

Au lancer

Le lancer de leurre ou d’appât naturel peut se pratiquer du bord ou au large.

Cette technique se révèle très efficace dans les casiers à huîtres. Les bars chassent ici en bans et y sont très actifs. 

Et les pêcheurs professionnels ?…

Les techniques utilisées sont nombreuses : à la ligne, à la palangre, au filet (fileyeurs), au chalut pélagique ou encore à la bolinche.

Comment cuisiner le bar ?

Cuisiner le bar n’est pas chose aisée et ne s’improvise pas.

Où l’acheter, comment le conserver et le préparer : on t’aide à y voir plus clair. 

Comment conserver le bar ?

Une fois pêché ou acheté, on te conseille de cuisiner le bar rapidement, l’idéal étant le jour même.

Tu peux aussi le conserver au réfrigérateur et le préparer dans les 48 heures. 

Même s’il est meilleur frais, le bar peut aussi être conservé au congélateur pour être consommé plusieurs mois plus tard. 

Où acheter du bar ? 

Tu l’as compris, le bar est encore meilleur lorsqu’il est frais.

Si tu résides sur la côte, tu as de la chance ! Tu peux acheter ton poisson aux pêcheurs en direct

Quand pêcher et manger du bar ? Quelle est la bonne saison ?

Quel est le prix du bar ?

Il faut savoir que le prix du bar peut fluctuer en fonction de la saison notamment.

Le prix au kilo du bar sauvage entier et frais est environ de 40 €. 

Comment préparer du bar ?

Quelle quantité de bar par personne ?

Tu peux considérer qu’un bar entier de 1 kg convient pour 2 à 3 personnes. 

La cuisson du bar

Le bar se déguste aussi bien cru que cuit. 

Si tu souhaites le consommer en carpaccio, il est nécessaire de tuer les éventuels parasites. Pour cela, tu peux le congeler 24 heures, puis le mettre 12 à 24 heures au réfrigérateur avant de le préparer. 

Si tu souhaites cuire le bar, fais bien attention, car c’est un poisson qui ne supporte pas d’excès de cuisson. Compte environ 15 minutes à 220 °C pour un poisson entier de 1 kg.

Quand pêcher et manger du bar ? Quelle est la bonne saison ?

2 idées de recettes avec du bar

Le bar au vin blanc

Le bar, comme beaucoup de poissons, se marie très bien avec le vin blanc.

Choisis-le sec de préférence. 

Pour 4 personnes, il te faut les ingrédients suivants :

  • 1 bar entier vidé (entre 1,5 et 2 kg) ;
  • 250 g de champignons ; 
  • 2 oignons ; 
  • 2 carottes ; 
  • 25 cl de vin blanc ; 
  • herbes aromatiques (laurier, thym, persil) ;
  • huile d’olive ;
  • sel et poivre. 

C’est le moment d’enfiler ton tablier ! 

  1. Préchauffe ton four à 200 °C.
  2. À l’intérieur du bar, dispose la moitié du laurier et du thym. Sale et poivre. 
  3. Hache finement l’oignon et découpe les carottes en petits dés. 
  4. Fais-les revenir à la poêle dans un filet d’huile d’olive pendant une dizaine de minutes. 
  5. Pendant ce temps, coupe les champignons en lamelle et mets-les de côté. 
  6. Dispose les carottes et l’oignon au fond d’un plat allant au four. 
  7. Ajoute les champignons crus. 
  8. Pose le poisson sur les légumes. 
  9. Parsème le reste des herbes aromatiques, arrose le tout de vin et ajoute 12 cl d’eau. 
  10. Enfourne le tout pendant 15 à 20 minutes. 

Note bien que le temps au four peut varier de quelques minutes. Vérifie la cuisson du bar au bout de 15 minutes. Si ce n’est pas assez cuit, enfourne 5 à 10 minutes supplémentaires. 

À présent, régale-toi ! 

Bar en croûte de sel aux herbes

Recette rapide et facile à réaliser, le bar en croûte de sel est un plat méditerranéen typique.

Veille à choisir un spécimen de 1 kg minimum pour éviter que le sel ne pénètre dans la chair du poisson. 

Pour 4 personnes, prépare les ingrédients suivants : 

  • 1 bar entier vidé (entre 1,5 et 2 kg) ;
  • 1,6 g de gros sel de Guérande 
  • 1 blanc d’œuf ; 
  • herbes de Provence ; 
  • 1 demi-citron jaune ; 
  • 1 gousse d’ail. 

C’est parti pour 15 minutes de préparation !

  1. Préchauffe ton four à 200 °C ; 
  2. Dans un récipient, mélange le sel avec 2 cuillères à soupe d’herbes de Provence et le blanc d’œuf. 
  3. Étale du papier sulfurisé sur ta plaque. 
  4. Dispose une fine couche de gros sel sur le papier sulfurisé, puis sur le bar. 
  5. Place le poisson sur la plaque et parsème-le d’herbes de Provence. Ajoute l’ail finement haché et le citron directement dans son ventre. 
  6. Recouvre complètement le bar avec le gros sel. 
  7. Enfourne entre 25 et 30 minutes. 
  8. Sors le plat du four et laisse reposer 5 minutes. 
  9. Casse la croûte de sel et dispose le bar dans les assiettes de tes convives. 

Déguste avec un filet d’huile d’olive et du citron. 

Quand pêcher et manger du bar ? Quelle est la bonne saison ?

Tu l’as compris, pêcher le bar ne s’improvise pas…

Respecter les saisons de pêche, les quotas et la taille minimale est nécessaire pour la préservation de l’espèce.

Quant à le cuisiner, tu as toutes les clés pour épater tes invités. Le bar frais et local reste bien sûr à privilégier. 

Tu es amateur de pêche ou passionné de cuisine ? On t’a écrit un guide complet sur la sole : comment la reconnaître, la préparer et la cuisiner : tu vas tout savoir !

À propos de Steven

En 2015, j'ai recherché un annuaire de producteurs locaux afin de changer mes habitudes de consommation. Malheureusement, impossible de trouver ce que je recherchais ! J'ai donc décidé de le créer moi même, en respectant une éthique personnelle d'ouverture à tous et de gratuité totale.