Cueillir des champignons en toute sécurité et tranquillité, grâce à cette formation

Cueillir des champignons en toute sécurité et tranquillité, grâce à cette formation

Ne plus jamais revivre ça… enfin !

Je vais te raconter une histoire, très frustrante, que tu as peut-être déjà vécu. Et derrière, je te présente la solution (enfin) pour que ça n’arrive plus jamais !

C’est un beau dimanche après-midi d’automne. Tu profites d’une balade en forêt.

Les feuilles craquent sous tes pieds, ça sent l’humus, la forêt, ça sent les champignons : on y est.

À tes pieds, quelques beaux spécimens. On dirait des bolets.

Tu demandes à ta femme « si on a des œufs à la maison », tu vois déjà l’omelette de dingue que tu vas te faire ce soir, tu en as l’eau à la bouche. Même que tu posteras une photo sur Instagram #cueillette #champi #nature.

Sauf que : on dirait des bolets, mais tu n’en es pas sûr à 100 %. Presque. Ils ressemblent bien à ceux que tu as vus sur le marché cette semaine, mais il te reste tout de même un doute.

Tu hésites à les cueillir. Pas vraiment envie que l’omelette du dimanche soir se transforme en nuit aux urgences… T’auras l’air malin sur Insta #empoisonnement #malade #intothewild.

Alors on fait quoi ? On les cueille et on va demander à la pharmacie ? C’est ce qu’on lit partout : « en cas de doute, montrez-les à votre pharmacien ». Sauf qu’on est dimanche, que la pharmacie est fermée, et que ton omelette, tu la voulais ce soir. 

Il y a bien cette appli, là, pour reconnaître les végétaux. Oui mais… c’est fiable à 100 % ce truc ?

Alors tu laisses les champignons sur place. Frustration extrême (et du coup, tu mangeras une omelette nature ce soir).

Sur le chemin du retour, tu te dis que, quand même, tu aimerais bien être un peu plus calé sur les champignons sauvages.

Tu as bien essayé de flirter avec les bouquins… mais avec toujours la crainte de te planter.

Tu te dis qu’une formation sur les champignons, qui te permettrait de les reconnaître, identifier les espèces toxiques et ne plus jamais avoir peur de te tromper, ce serait vraiment bien...

Et la bonne nouvelle, c’est qu’aujourd’hui, ça existe enfin !

Cueillir des champignons en toute sécurité et tranquillité, grâce à cette formation

Une formation sur la récolte des champignons, ultra complète et à distance !

Tu l’as rêvé ? Le Chemin de la Nature l’a fait !

Je t’ai déjà parlé sur le Mag’ du Chemin de la Nature et de leur formation plantes sauvages qui m’a transformé en (presque) véritable homme des bois, comme 6500 autres personnes qui l’ont suivie.

Eh bien, Christophe de Hody et son équipe d’experts pharmaciens et mycologues ont travaillé d’arrache-pied pendant un an pour proposer la première formation francophone dédiée à la cueillette, à la cuisine et à la compréhension des champignons.

Et si je t’en parle aujourd’hui, c’est évidemment que je l’ai testée !

Quand je l’ai découverte, on me promettait qu’à l’issue de la formation, je saurais :

  • identifier les 10 grandes familles de champignons
  • différencier les champignons vénéneux des champignons comestibles
  • reconnaître les confusions possibles entre espèces
  • identifier les milieux de cueillette et les meilleures périodes pour les champignons
  • me souvenir des règles de cueillette pour chaque espèce
  • préparer, cuisiner et conserver les champignons
  • comprendre le monde des champignons, leur cycle de vie, leur nutrition, leur rôle écologique.

Et comme d’habitude avec le Chemin de la Nature, la promesse est tenue !

Je sais maintenant reconnaître les champignons comestibles et je n’ai plus peur de me tromper !

Je te vois venir : une formation en ligne ? Comment être sûr de réussir à identifier les champignons en vrai si je ne les ai vus qu’en photo ?

Déjà, le nombre de photos est considérable. Chaque espèce est présentée sous toutes les coutures, à plusieurs stades de son développement.

Cueillir des champignons en toute sécurité et tranquillité, grâce à cette formation

En plus, chacun des 20 modules comprend une vidéo bourrée d’explications par Christophe et son équipe d’experts.

Enfin, si tu as un doute en retour de cueillette, le forum te permet de poster tes photos et d’avoir des conseils. Ce sont les professionnels qui ont créé la formation qui te répondent en ligne. Même plus besoin d’attendre l’ouverture de la pharmacie !

Enfin, le quizz à chaque fin de module a un côté rassurant : si tu as tout bon, c’est que tu es prêt… Sinon, tu as tout le loisir de visionner à nouveau les vidéos puisque les cours sont en accès illimités et à vie !

Cueillir des champignons en toute sécurité et tranquillité, grâce à cette formation

Avec cette formation, tu vas vraiment passer de la théorie à la pratique en totale confiance !

Je connais les saisons pour chaque espèce et j’ai repéré les meilleurs coins à champignons

La première étape, et pas des moindres, est de se rassurer et de réussir à identifier les espèces de champignons toxiques. Certains modules sont spécialement dédiés à cela : on t’apprend à observer le pied, le chapeau, les spores mais aussi l’environnement des champignons.

Ça, ce sont les bases à connaître quand on veut partir à la cueillette en autonomie. Mais la formation sur la récolte des champignons va bien plus loin.

Les coins à champi, jusqu’à présent, je n’en connaissais pas. Les espèces non plus, en dehors des bolets, cèpes et autres les plus répandus. Et encore… je n’étais jamais sûr à 100 % quand je les croisais dans les sous-bois.

Avec cette formation, j’ai appris à connaître et reconnaître une vingtaine d’espèces de champignons différentes parmi lesquelles morilles, amanites, chanterelles, girolles, polypores, vesses-de-loup etc.

Imagine le champ des possibles qui s’ouvrira devant toi quand tu découvriras tout cela !

En plus, j’ai appris à identifier les meilleurs coins pour chaque espèce… en fonction des arbres. Eh oui, pour savoir ce que tu vas trouver au sol, il faut lever le nez ! Par exemple, tu as des chances de dénicher des cèpes aux pieds des chênes, des hêtres ou des châtaigniers. Quand on sait cela, d’un coup, tout devient beaucoup plus facile !

Grâce au calendrier de cueillette fourni dans l’espace formation, je sais aussi quels champignons cueillir, et quand. Je l’ai imprimé et il va trôner sur mon frigo durant toute la saison, juste à côté du calendrier des plantes sauvages. Je n’ai plus qu’à y jeter un œil avant de partir en balade.

Cueillir des champignons en toute sécurité et tranquillité, grâce à cette formation

Au-delà de ça, la dernière partie de la formation sur l’écologie des champignons est hyper intéressante, car elle permet d’en connaître encore plus sur les cycles de vie de la nature, un sujet qui, comme tu le sais, nous passionne chez Mangeons Local !

Je suis devenu un as de la cuisine des champignons et j’ai même commencé mes bocaux pour l’hiver

Reconnaître les champignons, c’est bien joli mais ce qui m’intéresse, c’est les manger !

On est quand même un peu là pour ça, non ?

Je me suis retrouvé face à certaines espèces qui m’étaient jusqu’ici inconnues comme la nonnette voilée. Je t’avoue que je l’avais déjà croisée et jusqu’ici, son chapeau gluant ne m’avait jamais inspiré confiance !

J’ai vraiment apprécié, pour chaque champignon, d’avoir des conseils de préparation et de dégustation. Par exemple, pour la nonnette voilée, il faut enlever la cuticule du chapeau qui a un effet laxatif. Mieux vaut le savoir !

En plus de cela, la formation comprend des dizaines de fiches recettes en PDF et en vidéo. D’ailleurs, j’ai eu un vrai coup de cœur pour la crème aux cèpes et châtaignes, une recette spéciale « retour de balade en forêt », 100 % locavore et de saison qui sent bon la soirée au coin du feu !

Le module 6 de la formation est entièrement consacré à la cuisine et à la conservation des champignons. Ce qui m’intéressait, c’était de savoir comment je pouvais faire pour continuer à me régaler de champignons une fois la saison terminée.

Avec le Chemin de la Nature, j’ai appris à conserver mes champignons dans les meilleures conditions. Au moment où j’écris cet article, c’est le tout début de la saison mais j’ai déjà commencé à faire quelques bocaux. Ils ont rejoint dans mon garage les conserves que j’avais cuisinées pendant l’été avec les légumes du potager.

J’ai aussi appris à faire sécher des champignons, et ça, c’est absolument génial !

Un reste de bouillon tristoune et plus rien dans le frigo ? Il te suffit de plonger quelques lamelles de champignons séchées qui vont se réhydrater et pimper ton bouillon en 3 secondes !

Si des amis arrivent à l’improviste, le temps de l’apéro je prépare un risotto dans lequel j’ajoute des cèpes séchés, quelques copeaux de parmesan et voilà un dîner ultra chic !

Une formation que je suis à mon rythme

Quand on travaille toute la semaine, qu’on a une vie sociale, des activités, il est parfois difficile de se dégager du temps pour suivre une formation. En plus, avec avec le e-learning, on peut craindre de vite se décourager et abandonner.

Ici, les contenus sont tellement pédagogiques, variés et pratiques qu’on ne s’ennuie jamais !

Personnellement, je me suis réservé une soirée par semaine, toujours le même jour, pour suivre un module plutôt que ma série préférée. Et cette formation en ligne est tellement enrichissante que chaque semaine, j’avais hâte d’y être.

La formation champignons du Chemin de la Nature représente environ 35 heures de travail, un peu plus si on visionne les vidéos plusieurs fois. C’est dense, mais comme tu peux suivre les modules à ton rythme, tu n’as aucune pression pour terminer dans un temps donné.

Chaque espèce de champignon est répertoriée dans une fiche PDF complète (il y en a 23 au total) que tu peux enregistrer sur ton ordinateur, ta tablette… ou alors imprimer pour te faire un classeur si tu préfères le papier.

Cueillir des champignons en toute sécurité et tranquillité, grâce à cette formation

On récapitule : il y a quoi exactement dans cette formation et quel est son prix ?

La toute nouvelle formation champignons du Chemin de la Nature contient :

  • 20 modules comprenant chacun une vidéo, une fiche PDF et un quizz de fin
  • 23 fiches espèces en PDF et en vidéo avec les caractéristiques, confusions possibles
  • 21 fiches recettes pour cuisiner les champignons sauvages
  • 1 calendrier de cueillette
  • l’accès au forum de discussion

La formation est au prix de 590 €.

C’est un budget qui peut paraître important. Mais on peut la financer en 3 fois, et ça peut être un chouette cadeau à s’offrir en couple par exemple !

Tu investis sur le long terme. Une fois les connaissances acquises, tu les as à vie. Et même si tu oublies quelques notions, tu auras toujours accès à l’intégralité du programme (2 ans pour les quizz).

En sachant que plus jamais tu n’achèteras de champignons puisque tu iras les cueillir toi-même… On peut se dire que ça vaut plutôt le coup, non ?

Alors, ça te tente ?

Totale transparence !

Les liens de cet article sont « affiliés ». Cela veut dire que si tu réserves la formation via le bouton ci-dessus, un pourcentage nous sera reversé (et ça aidera à développer le site).

Pour rappel, chez Mangeons Local on ne recommande que ce que nous connaissons et qui fait sens pour nous. Si on t’en parle, c’est qu’on a testé (pour de vrai) et qu’on a (vraiment beaucoup) apprécié !

À propos de Steven

En 2015, j'ai recherché un annuaire de producteurs locaux afin de changer mes habitudes de consommation. Malheureusement, impossible de trouver ce que je recherchais ! J'ai donc décidé de le créer moi même, en respectant une éthique personnelle d'ouverture à tous et de gratuité totale.