Romarin « Pointe du Raz » : Spécificités, Bienfaits et Culture

Romarin « Pointe du Raz » : Spécificités, Bienfaits et Culture

La Pointe du Raz, c’est un superbe site naturel en sud Finistère.

Mais sais-tu que c’est aussi le nom d’une variété de romarin ?

Tu connais certainement cette herbe aromatique qui sent bon le Sud, la Provence et les barbecues de l’été.

Aujourd’hui, on t’invite à découvrir le romarin breton !

Romarin de la Pointe du Raz : qu’a-t-il de spécial ?

Le romarin « Pointe du Raz » désigne l’une des nombreuses sous-espèces de romarin officinal, ou Rosmarinus officinalis.

Contrairement au romarin type, qui a un port dressé, la variété « Pointe du Raz » est un romarin rampant.

Sais-tu pourquoi on lui a donné ce nom ? Tout simplement parce qu’il pousse à l’état sauvage en Baie d’Audierne, autour de Pointe du Raz.

Il est donc parfaitement adapté au climat breton.

Deux fois par an, le romarin « Pointe du Raz » s’orne de jolies fleurs bleu-mauve, comestibles comme ses feuilles.

Romarin "Pointe du Raz" : Spécificités, Bienfaits et Culture

Les pouvoirs magiques du romarin

Mais avant de te parler de tout ce que tu vas pouvoir faire avec du romarin, sais-tu que, dans l’Antiquité, cette plante était considérée comme sacrée, et qu’on la croyait dotée de pouvoirs magiques ?

Il accompagnait de nombreux rites de la vie humaine, de la naissance à la mort en passant par le mariage.

On lui prêtait la faculté de chasser le mauvais esprit et les cauchemars, d’attirer l’amour, de stimuler la mémoire ou encore de fortifier l’âme avant le voyage vers l’au-delà.

Donna Izabella, Reine de Hongrie au XVIe siècle, alors infirme, aurait retrouvé l’usage de ses membres grâce à un élixir de romarin reçu d’un ermite.

Il est maintenant trop tard pour prouver cela… Mais ce que l’on sait, c’est que le romarin est doté de nombreuses vertus pour la santé !

Quels sont les bienfaits du romarin sur la santé ?

Utilisé en tisane, décoction, huile essentielle, inhalation, le romarin possède une foule de vertus :

  • antioxydant
  • anti-inflammatoire
  • antispasmodique
  • régulateur de la tension artérielle
  • antibactérien
  • antiviral
  • tonique et stimulant
  • antifongique
  • digestif
  • antalgique
  • antistress
  • assainissant.

En bref, « plante du romarin dans ton jardin pour te sentir bien ! »

Un rhume, un repas trop riche, une mauvaise toux, un stress avant un examen ou des rhumatismes ? Prépare-toi une tisane de romarin, un remède 100 % naturel !

Romarin « Pointe du Raz » : comment l’utiliser en cuisine ?

En plus d’être une plante médicinale multifonctions, le romarin est une délicieuse herbe aromatique qui sent bon l’été.

Sur des grillades, dans les marinades, les sauces, les ratatouilles, les tians de légumes, le fromage de chèvre… Il se marie avec presque tout !

Ton plant est particulièrement productif ? Profite d’une belle taille pour jeter quelques branches dans le barbecue, elles vont parfumer subtilement tes brochettes ou ta côte de bœuf.

Tu peux préparer un beurre aromatisé aux fleurs de romarin. Non seulement c’est joli, mais en plus c’est délicieux sur des petites pommes de terre nouvelles !

Pour le dessert, essaie la tarte abricot/romarin, deux saveurs qui s’accordent à merveille. Et viens nous en dire des nouvelles !

Romarin "Pointe du Raz" : Spécificités, Bienfaits et Culture

Le romarin pour parfumer et assainir la maison

Pas de lavande dans ton jardin ?

Fais sécher du romarin et constitue de jolis pochons en tissu, qui parfumeront ton armoire de vêtements… ou tes baskets après une séance de sport.

Tu peux aussi en fabriquer des bâtons de fumigation pour assainir la maison quand les virus hivernaux circulent, en cas d’invasion de poux sur la tête de tes enfants, ou de puces sur tes animaux.

Il te faudra pour cela bien sécher ton romarin avant de le conditionner, pour éviter qu’il ne moisisse.

Comment cultiver le romarin « Pointe du Raz » chez soi ?

Bonne nouvelle : même si tu n’as pas la main verte, tu peux tout à fait adopter le romarin dans ton jardin, car il est très peu exigeant.

Trop peu exigeant d’ailleurs : évite tout de même les endroits trop « riches » et humides. Il lui faut du sec, du rocailleux et un sol bien drainé.

Trouve-lui un emplacement bien ensoleillé et, comme c’est une variété rampante, un endroit où il va pouvoir s’épanouir, soit au sol, soit sur un muret, par exemple.

Tu n’auras pas besoin de beaucoup l’entretenir.

Offre-lui simplement une taille annuelle, pas trop courte, pour qu’il reparte bien.

Bonus : le romarin est une plante mellifère (le miel de romarin : un délice !) et présente donc un intérêt écologique au jardin.

Tu trouveras des plants de romarin « Pointe du Raz » chez un pépiniériste, ou auprès d’un ami ou voisin sympa qui acceptera de te céder une bouture.

Il prend racine rapidement, la réussite est quasi assurée !

Pour mettre toutes les chances de ton côté, désinfecte ton matériel avant.

Place tes boutures dans un mélange moitié terreau, moitié sable bien humide, et installe-les à l’ombre.

En un mois environ, elles devraient montrer leurs premiers signes de reprise.

Pouponne-les en arrosant régulièrement, mais sans excès et en les plaçant à l’abri du gel, jusqu’au printemps suivant où il sera temps de les mettre en pleine terre.

Connaissais-tu cette variété de romarin ?

Dis-le nous en commentaire !

Découvre aussi nos articles sur les plantes aromatiques utiles au jardin et les plantes à tisanes 100 % bretonnes !

Gaëlle Mazingue

À propos de Gaëlle Mazingue

Rédactrice web (www.gaellemazingue.bzh), je participe à Mangeons Local au travers de la publication d'articles sur le local, l'alimentaire... et plus largement à tout ce qui touche l'écologie et l'environnement.