Quand cueillir et comment cuire la châtaigne ? On vous dit tout !

Quand cueillir et comment cuire la châtaigne ? On vous dit tout !

La pluie, les jours qui raccourcissent, et les écharpes qu’on ressort : l’automne nous donne souvent un coup de blues.

Sauf si on se réjouit de l’arrivée des fruits de saison comme la châtaigne !

Si tu as tendance à la bouder, lis ce qui suit : on te dit tout sur la châtaigne et on te donne quelques astuces pour l’éplucher facilement !

Châtaigne ou marron : quelle différence ?

Crème de marron, marrons glacés, marrons grillés… Tu crois consommer des marrons, mais en réalité, ce sont bien des châtaignes !

On t’explique.

Le marron, botaniquement parlant, c’est le fruit du marronnier d’Inde.

Et ce fruit n’est pas comestible. Il te rendrait même bien malade si tu cherchais à le manger !

La châtaigne, elle, est bien comestible. Elle est le fruit du châtaignier, et se présente sous forme de bogues piquantes renfermant 2 à 3 fruits.

Mais alors, pourquoi on parle de marrons en cuisine ?

Les marrons tels qu’on les consomme sont en fait une variété modifiée de la châtaigne, cultivée par les castanéiculteurs afin de n’avoir qu’un seul fruit (plus gros, donc) dans la bogue.

La saison de la châtaigne : Quand la ramasser ?

La saison de la châtaigne commence mi-septembre et s’étale jusqu’à la fin novembre. Pile en même temps que les champignons : double bonne raison pour aller se balader en forêt !

Mon arme anti déprime du dimanche soir, c’est après une balade dans les bois, faire griller des châtaignes dans la cheminée ou sur le barbecue quand la météo le permet.

À déguster avec un bon cidre local ou un verre de jus de pommes !

Comment conserver les châtaignes ?

Les châtaignes fraîchement ramassées ne se gardent que quelques jours.

Si tu veux te régaler de châtaignes tout l’hiver, il y a plusieurs manières de les conserver :

  • au congélateur pendant plusieurs mois, soit avec leur peau, si tu prévois de les manger grillées, soit débarrassées de leur peau, pour les cuisiner ;
  • à l’air libre pendant 3 mois, après séchage au four à 60 degrés pendant 30 minutes ;
  • cuites, en bocaux stérilisés.
Quand cueillir et comment cuire la châtaigne ? On vous dit tout !

Comment manger la châtaigne ? Comment la cuire ?

Chauds les marrons !

La châtaigne se consomme cuite.

On peut la faire griller au four, au barbecue ou dans la cheminée grâce à une poêle spéciale. Il suffit juste d’enlever la peau noircie (sans se brûler les doigts !) et d’en déguster la chair.

On peut aussi cuire des châtaignes dans de l’eau bouillante, ou simplement les blanchir pour terminer la cuisson au four, autour d’un bon poulet rôti et de quelques petits légumes d’automne.

Mais pour cela, il faudra d’abord passer la corvée de l’épluchage !

Comment éplucher les châtaignes ?

Avouons-le, l’épluchage de la châtaigne n’est pas une partie de plaisir, surtout parce qu’il y a non pas une, mais deux peaux à retirer. La châtaigne se mérite !

Mais on a testé pour toi 2 astuces efficaces :

  1. L’ébouillantage façon « choc thermique ». Il faut au préalable faire une incision en croix sur le haut des châtaignes, puis les placer plusieurs heures au congélateur. On les plonge ensuite quelques minutes dans une casserole d’eau bouillante. Puis on les épluche sans leur laisser le temps de refroidir.
  2. En les faisant griller : au four, au barbecue ou dans la cheminée. L’inconvénient de cette méthode est que la châtaigne reste difficilement entière.

Quels sont les bienfaits de la châtaigne pour la santé ?

Bonne nouvelle : en plus d’être délicieuse, la châtaigne est bonne pour la santé !

Elle contient notamment des vitamines B et C, du fer, du manganèse, du potassium, du cuivre.

Elle est riche en glucides, notre « carburant », idéal pour un boost d’énergie !

La châtaigne est très digeste. Sa teneur en fibres lui donne un effet rassasiant et régule la glycémie.

Quelques idées pour cuisiner les châtaignes

Il y a plein d’idées de recettes avec la châtaigne ! Son petit goût sucré et légèrement vanillé en fait une excellente base de desserts. La châtaigne va aussi donner une note toute douce à des plats basiques.

Des recettes avec des châtaignes

Côté salé :

  • Un velouté de châtaignes : une soupe que même les enfants vont adorer.
  • Un velouté potimarron et châtaignes : le duo gagnant, ma soupe chouchou !
  • Quelques châtaignes dans une poêlée de légumes avec des carottes, des panais, des champignons…
  • Un poulet rôti aux châtaignes, comme chez mamie !

Côté sucré :

  • La confiture de châtaignes : un délice sur les crêpes.
  • Une mousse de châtaigne, pour changer du chocolat.
  • Le sirop de châtaigne.

Et la farine de châtaigne, tu connais?

C’est une de mes farines préférées, parce qu’elle a un indice glycémique bas et qu’elle donne un petit plus à toutes les recettes : crêpes, gâteau aux pommes, pain maison…

Elle ne contient pas de gluten. La farine de châtaigne est donc idéale pour les personnes qui y sont allergiques ou sensibles.

Ma touche perso : je mets un peu de farine de châtaigne dans la pâte à cookies. Succès assuré à l’heure du goûter !

La châtaigne c’est bon, et en plus ça pousse près de chez toi !

Avec la châtaigne, tu fais tes courses dans les bois !

Et si tu en profitais pour t’intéresser aux autres plantes sauvages comestibles ? Il y en a plein en Bretagne, il suffit juste de savoir les reconnaître.

À propos de Gaëlle Mazingue

Rédactrice web (www.gaellemazingue.bzh), je participe à Mangeons Local au travers de la publication d'articles sur le local, l'alimentaire... et plus largement à tout ce qui touche l'écologie et l'environnement.