Pollen d’abeille : Quels sont ses bienfaits ? Comment l’utiliser ?

Pollen d’abeille : Quels sont ses bienfaits ? Comment l’utiliser ?

Pour célébrer le printemps et reprendre des forces après les longs mois d’hiver, rien de mieux qu’une cure de pollen d’abeille !

Dans cet article, on te dit tout sur ce super aliment de la ruche.

De ses bienfaits aux étapes pour bien choisir ton pollen, tu y trouveras toutes les informations essentielles pour réussir ta cure.

Tu es prêt ? Suis le guide ! 

La petite histoire du pollen d’abeille

Qu’est-ce que le pollen d’abeille ? 

Tout d’abord, on distingue deux sortes de pollen : 

  • Le pollen anémophile : il s’agit de la semence mâle produite par les étamines des fleurs. Elle est transportée par le vent et permet de féconder les pistils. Pour certains d’entre nous, cette semence est allergisante et engendre ce que l’on appelle communément le « rhume des foins » ;
  • Le pollen entomophile : il s’agit du pollen produit par l’abeille. Lorsqu’elle butine, l’abeille ouvrière récolte ce pollen volatil (anémophile), situé au cœur de la fleur. Elle le mélange ensuite à ses propres sécrétions salivaires et confectionne de petites pelotes qu’elle garde précieusement sur ses pâtes. De retour à la ruche, elle dépose ce pollen dans les alvéoles puis le recouvre de cire et de miel. Cette étape permet la fermentation du pollen dont les abeilles vont ensuite se nourrir ; 

Quelle est sa composition ?

Le pollen d’abeille se compose des éléments suivants : 

  • 30 à 55 % de glucides
  • 25 à 30 % de protéines et acides aminés
  • 1 à 20 % de lipides
  • 2 à 6 % de minéraux (calcium, cuivre, fer, magnésium, manganèse, phosphore, potassium, silicium, soufre)
  • 3 à 10 % d’eau

Il contient également de nombreuses vitamines, dont la A, C, D, E et majoritairement la B. Il renferme des polyphénols, qui neutralisent les radicaux libres responsables du vieillissement de nos cellules. Il concentre également une quantité de flavonoïdes et de caroténoïdes aux propriétés antioxydantes. 

Comment est-il récolté ?  

Les apiculteurs attendent généralement les premières miellées de mai pour récolter le pollen d’abeille. Cette période peut s’étendre de la fin du mois d’avril au mois de juin, en fonction de la région.

Pourquoi choisir cette période ? 

Les abeilles hivernent !

Dès l’arrivée des beaux jours, elles sortent de la ruche et partent à la recherche de pollen pour reconstituer des réserves alimentaires.

Le pollen constitue une source puissante de nourriture qui est essentielle à la survie de l’essaim.

En effet, sa consommation stimule les glandes hypopharyngiennes de l’abeille qui lui permettent de produire la gelée royale, dont se nourrissent la reine et les larves.

En attendant le mois de mai, la colonie a ainsi le temps de reprendre des forces et surtout de se développer. 

Pour récolter le miel, les apiculteurs placent une trappe à pollen sur la ruche.

Celle-ci est composée de 3 éléments : 

  • Un peigne à pollen qui débarrasse les abeilles de leurs pelotes ;
  • Une grille sur laquelle tombe le pollen ;
  • Un tiroir qui permet à l’apiculteur de le récolter facilement

Le pollen est ensuite trié pour enlever les débris et les impuretés provenant de la ruche. Il peut être chauffé ou congelé, en fonction du mode de conservation choisi par l’apiculteur.  

Pollen d’abeille : Quels sont ses bienfaits ? Comment l'utiliser ?

Les 7 effets bénéfiques du pollen pour ta santé 

1- Il booste le système immunitaire 

Il contient des substances immunostimulantes et des phytonutriments qui contribuent au renforcement des défenses immunitaires.

Grâce à ses vertus antibiotiques et antiseptiques, il est un véritable allié de l’hiver. 

2- Il apporte de nombreux antioxydants

Les polyphénols, les flavonoïdes et les caroténoïdes contenus dans le pollen en font un puissant antioxydant.

Sa consommation régulière permet de lutter contre les radicaux libres qui abîment les cellules et qui sont responsables du vieillissement. 

3- Il facilite le bien-être intestinal 

Grâce à la présence de ferments lactiques, le pollen contribue au maintien de la flore intestinale, il apporte de bonnes bactéries à notre microbiote.

Les lactobacilles et les bifidobactéries qu’il renferme permettent d’éliminer les agents pathogènes présents dans l’intestin. 

4- Il lutte contre la fatigue 

Sa teneur en vitamines A, B, C, D, E, et en glucides aide l’organisme à garder la forme et à lutter contre la fatigue.

Il est efficace contre l’anémie, c’est par ailleurs un excellent complément alimentaire pour les personnes âgées et les végétariens. 

5- Il regorge de protéines 

Le pollen d’abeille est riche en protéines !

Elles constituent entre 25 % et 30 % de sa masse totale.

Si elles sont nécessaires aux abeilles pour développer leurs fonctions vitales et pour pérenniser la colonie, elles le sont également pour l’Homme.

À noter que sa teneur en protéines est variable d’un pollen à l’autre. 

6- Il aiguise l’appétit et favorise la prise de poids

Le pollen est un fortifiant naturel, qui facilite le bien-être intestinal.

Il s’agit d’un complément alimentaire peu calorique. Cependant, il diminue la sensation de satiété et stimule l’appétit.

Sa consommation est souvent recommandée à la suite de maladies ou de troubles alimentaires. 

7- Il aide à combattre les allergies saisonnières

La composition du pollen d’abeille dit « entomophile » est tout à fait différente du pollen volatil.

Pour faire simple, ce n’est pas parce que tu es allergique au pollen que tu dois proscrire ta consommation de pollen d’abeille.

Au contraire, son effet sur tes défenses immunitaires peut améliorer ton métabolisme et t’aider à lutter contre le rhume des foins. 

Les étapes pour réussir ta cure de pollen

Bien choisir ton pollen d’abeille

Le pollen d’abeille se présente sous plusieurs formes : en pelotes, en poudre ou frais (cru). 

Il existe plusieurs sortes de pollen, dont les propriétés sont différentes. 

  • Pollen de ciste : recommandé en cas de fatigue et de troubles intestinaux 
  • Pollen de châtaignier : réputé pour ses pouvoirs antioxydants
  • Pollen de bruyère : reconnu pour favoriser la microcirculation
  • Pollen de cerisier : recommandé pour protéger la peau, les cheveux et les ongles
  • Pollen de saule : réputé pour agir sur la vision et les problèmes prostatiques, un allié des séniors ! 

Démarrer ta cure de pollen au bon moment

Pour profiter des bienfaits du pollen, il est recommandé de faire des cures (1 à 3 fois par an, lors des changements de saison).

Une cure de 4 à 6 semaines est idéale, par exemple avant l’arrivée de l’hiver et au début du printemps.

C’est un bon moyen de se préparer aux rudesses de l’hiver puis de faire le plein d’énergie.

Teste quelques jours pour voir comment réagit ton corps et si tout va bien, continue ! 

Respecter les bonnes quantités journalières 

Quelques précautions sont à prendre en compte avant de démarrer une cure de pollen, car même à faibles doses, il peut causer des réactions.

Sa consommation chez les personnes ayant des allergies nécessite un avis médical. La dose journalière est généralement de 15 à 20 grammes.

Afin de t’assurer que tu n’as pas de réaction allergique, commence ta cure avec une toute petite dose de pollen et observe comment ton corps réagit.

De manière générale, tu peux te fier aux recommandations inscrites sur l’emballage. 

Bien conserver le pollen d’abeille

Le pollen d’abeille frais a été congelé par l’apiculteur, immédiatement après sa récolte. Il conserve ainsi toutes ses propriétés.

Tu peux le garder au congélateur et prélever la quantité dont tu as besoin chaque jour.

Afin de bénéficier de son aspect crémeux, pense à sortir une portion avant l’heure du petit déjeuner, il sera plus moelleux ! 

Le pollen d’abeille sec a été chauffé après sa récolte à des températures oscillant entre 38 et 40 degrés Celsius.

Une partie de ses nutriments sont détruits.

C’est la différence majeure entre le pollen frais et le pollen sec.

Cependant, il se transporte plus facilement et peut se consommer aisément. Il se conserve très bien dans un endroit sec et à température ambiante. 

Quelques astuces pour le consommer

Pour consommer le pollen d’abeille, rien de plus simple.

Privilégie plutôt une prise le matin, au moment du petit déjeuner.

Le pollen en poudre peut être dilué dans un peu d’eau, dans un jus, un smoothie, une infusion ou une compote.

Le pollen en grains et le pollen frais peuvent agrémenter une salade de fruits ou des céréales.

Prends juste soin de bien le mastiquer pour une meilleure absorption ! 

Pollen d’abeille : Quels sont ses bienfaits ? Comment l'utiliser ?

En conclusion ?

Tu es convaincu ? Tu souhaites commencer une cure de pollen avant l’arrivée du printemps ? N’hésite pas à regarder la liste des producteurs de miel, pollen et propolis présents en Bretagne !

Tu pourras ensuite nous raconter en commentaire quelle a été ton expérience. 

À propos de Camille Barraud

Je suis rédactrice Web indépendante installée à Belz dans le Morbihan (www.camillebarraud.fr). Je mets ma plume au service d’entreprises qui œuvrent pour un monde plus responsable. Mes sujets de prédilection sont le tourisme durable, l’écologie, l’alimentation, le bien-être et la Bretagne bien sûr ! J’écris bénévolement et avec plaisir pour Mangeons Local dont je partage la démarche écologique et éthique.