fbpx

Du vin en Bretagne : Depuis toujours et pour toujours !

Du vin en Bretagne : Depuis toujours et pour toujours !

Évidemment, peu de personnes le savent, mais depuis la nuit des temps, ou presque, on a cultivé de la vigne dans toute la Bretagne, et on a produit des vins. Certes ne ce furent pas des grands crus, mais la vigne poussait.

Remontons le temps…

C’est à partir du Ve siècle que, essentiellement pour des raisons religieuses, la vigne fut implantée en Bretagne. Des écrits attestent de l’existence de petits vignobles dès cette période à l’Abbaye de Landévennec par exemple. Mais aussi dans le val de Rance, autour de Dol de Bretagne, Dinan, Plouër et Saint Sulliac; donc sur la côte nord de la Bretagne. Dans le sud, on avait de petits vignobles vers Redon et dans le belle presqu’île de Rhuys en Morbihan. Ensuite on assiste à une certaine régression des surfaces cultivées en vignes. Les raisons sont multiples. Il y a bien sûr les conditions climatiques qui n’ont jamais été idéales en Bretagne pour la vigne. Des hivers très rigoureux comme celui de 1709 suffisent à détruire beaucoup de ceps. Et il y a aussi des raisons politiques. Le Roi de France, dont surtout Louis XIV et Louis XV ne souhaitent pas voir trop pousser en Bretagne de vignes, conseillant plutôt des céréales. La capitale a plus besoin de céréales que de vins dont elle dispose déjà en quantité suffisante du sud de la France.

Du vin en Bretagne : Depuis toujours et pour toujours !

Des données cadastrales de 1848 font état d’une surface d’environ 800 hectares de vignes en Bretagne.
Au XIXe siècle le phylloxera touchera évidemment aussi le vignoble breton, mais des parcelles subsisteront.

Jusqu’au 1er Janvier 2016, l’ONIVIN qui est l’organisme public gérant la production viticole en France, interdisait toute création de nouveaux vignobles. Mais l’Union Européenne a imposé une règle plus ouverte depuis cette date. Dorénavant, les surfaces consacrées à la culture de la vigne dans l’Hexagone peut augmenter de 1% par an, soit quand même de 8000 hectares. L’Association pour la Reconnaissance des Vins Bretons réclamait depuis de nombreuses années cet assouplissement, mais en … vain !!

Le plus grand vignoble de vins blancs d’Europe est historiquement… Breton !

Le plus grand vignoble de vins blancs d’Europe est celui des alentours de Nantes en Loire Atlantique. Outre les très réputés Muscadets, le vignoble nantais produit aussi des chenin, pinot noir et pinot blanc, chardonnay, gamay… Les Viticulteurs de ce beau vignoble ont des savoir-faire anciens et produisent des vins blancs, rouges et rosés, de plus en plus aboutis.

Du vin en Bretagne : Depuis toujours et pour toujours !

En Ille et Vilaine comme dans les trois autres départements bretons, la culture de la vigne est nettement plus une activité associative ou de loisir. Citons à Rennes le Haut Quineleu. Un peu de vigne également vers Dol de Bretagne et Renac. Et le Clos de Garo en chenin et rondo sur Saint Suliac sur une quinzaine d’hectares pour environ sept cent pieds de vigne.

Côté occidental, face aux vents iodés d’ouest, le Finistère protège quelques arpents de vignes à Morlaix, à Treffiagat, vers Argol et à Kemper, sur le Côteau du Braden. Ce dernier depuis 2006 déjà.
Le Morbihan tout au sud, réputé plus doux, abrite de belles parcelles de vignes dans les îles de Groix (qui possède un sous-sol idéal pour la vigne avec déjà cinq hectares, une hygrométrie à peine supérieure à celle de Beaune, et un ensoleillement supérieur) et de Belle Ile en Mer. Sur le continent, elles sont vers Bohal, Cleguerec et historiquement en presqu’île de Rhuys. Il existe des projets de nouvelles implantations sur cette presqu’île qui a connu sa dernière déclaration de vendanges en 1993.
Enfin les Côtes d’Armor possèdent un petit vignoble au Quillo, avec un rustique cépage Maréchal Foch que l’on retrouve fréquemment au Québec également.

On produit de plus en plus de vins en Bretagne, et leur qualité est en constante amélioration.
Consommez des vins bretons ! 😉

Rémy

À propos de Rémy

Citoyen-Bénévole de la première heure pour le site Mangeons Local, je m'occupe plus particulièrement de la Cornouaille... mais me passionne et m'intéresse pour mon Pays, la Bretagne dans son ensemble.

Commentaires (3)

  1. Bien que la Bretagne n’ait jamais été réellement réputée pour son vin, effectivement cela fait plusieurs années que la vigne y est cultivé. Il était temps de rendre à César ce qui appartient à César !
    Existe-t-il un vin Breton dont vous raffolez particulièrement ?

  2. Bonjour, je souhaite implanter de la vigne et suis à la recherche de boutures d’hybrides (baco, maréchal foch…); si quelqu’un à des adresses je suis preneur. Merci. Emmanuel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

Sinon... jette un œil aux nouveaux producteurs !