Top 15 des légumes anciens et oubliés [Liste + Conseils cuisine]

Top 15 des légumes anciens et oubliés [Liste + Conseils cuisine]

On a tendance à penser les légumes anciens peu goûteux et un peu has-been… Bref, pas vraiment sexy !

Pourtant, les légumes oubliés ont beaucoup à nous offrir sur le plan gustatif et nutritionnel.

Certains comme le chou kale reviennent même sur le devant de la scène et n’ont jamais été aussi tendance !

Autre avantage : ces variétés souvent rustiques sont faciles à cultiver et offrent de bons rendements.

Suis-moi, je t’emmène faire un tour de potager !

Le panais

Oublié avec l’arrivée de la pomme de terre, le panais, cousin de la carotte, est revenu sur les tables vers les années 50.

Avec sa saveur douce et sucrée, ce légume se prête à toutes les préparations : en purée, en soupe, en poêlée ou à la vapeur. Personnellement, c’est rôti au four, avec de l’huile d’olive quelques épices, que je le préfère !

En savoir plus sur le Panais.

La blette

Blette, bette à cardes, côtes de blette… On trouve ce légume feuille sous de nombreux noms.

Pas bête la blette, car tu peux tout manger !

Ses feuilles se consomment crues ou cuites comme son cousin l’épinard. Les côtes quant à elles, sont à déguster cuites, en poêlée, en gratin, ou en soupe avec d’autres légumes.

En savoir plus sur la blette.

Top 15 des légumes anciens et oubliés [Liste + Conseils cuisine]

Le radis noir

Moins esthétique que le mignon radis rose de printemps, le radis noir, qui pousse en hiver, n’en est pas moins délicieux !

En plus, c’est un excellent détoxifiant, parfait entre la raclette et la fondue.

Tu peux le préparer cru, émincé, l’intégrer dans une salade vitaminée, ou le cuisiner à la vapeur, poêlé ou dans une soupe de légumes.

En savoir plus sur le radis noir.

La scorsonère

La scorsonère est plus communément appelée salsifis noir.

Si le salsifis souffre de sa réputation liée surtout à de mauvais souvenirs de cantine, il mérite qu’on lui donne une seconde chance.

On rapproche sa saveur de celle de l’huître, de l’artichaut ou encore du panais.

En savoir plus sur la scorsonère.

Le cerfeuil tubéreux

Ne te fie pas à son aspect peu engageant, le cerfeuil tubéreux est un délice en cuisine !

Tu peux le déguster cru, râpé, en vinaigrette, ou cuit préparé comme une pomme de terre.

Son petit plus : une saveur de châtaigne. Miam !

En savoir plus sur le cerfeuil tubéreux.

Top 15 des légumes anciens et oubliés [Liste + Conseils cuisine]

Le topinambour

On aime le topinambour pour sa facilité à cultiver et son excellent rendement.

Peu calorique, riche en vitamines et en fibres, il est excellent sur tous les points…

En savoir plus sur le topinambour.

Le chou kale

Voilà un légume oublié qu’on a bien fait de retrouver !

Le chou kale a fait son grand retour récemment, alors que sa consommation humaine avait été abandonnée au profit de l’alimentation animale.

On déguste le chou kale juste poêlé au beurre, cuit à la vapeur, dans une quiche, un gratin ou des œufs brouillés. Plus gourmand, tu peux préparer les feuilles de chou kale au four, façon chips !

En savoir plus sur le chou kale.

Top 15 des légumes anciens et oubliés [Liste + Conseils cuisine]

Le rutabaga

Assez proche du navet en aspect et en goût, le rutabaga est un légume ancien qui se consomme cru ou cuit.

Rôti au miel, c’est tout simplement un délice ! Mais tu peux aussi l’intégrer dans un pot-au-feu ou encore une purée.

En savoir plus sur le rutabaga.

Le cresson

Le cresson est une plante herbacée qui fait partie de la famille des crucifères comme son cousin le chou.

On déguste le cresson comme un légume, en salade ou en soupe.

As-tu déjà récolté du cresson sauvage ? Sais-tu où le trouver ? On t’en parle dans notre Top 20 des plantes sauvages et fruits comestibles !

En savoir plus sur le cresson de fontaine.

Le crosne

Si on le trouve aussi sous le nom de « crosne du Japon », c’est à Crosne, en Essonne, que ce légume ancien a été cultivé la première fois en France.

Légume ? Pas exactement : le crosne est une plante herbacée dont on consomme les rhizomes.

Derrière son aspect peu engageant, se cache un délicieux goût à mi-chemin entre l’artichaut et la noisette.

En savoir plus sur le crosne.

Le cardon

Le cardon, c’est tout simplement un chardon géant (qui a perdu son « h » !), peu connu et pourtant facile à cultiver au potager. Ses tiges, ou cardes, se consomment cuites.

Dans certaines régions, le cardon est typique de plats traditionnels : on le prépare avec un os à moelle dans la région lyonnaise, et en gratin, au moment de Noël, dans l’Ain, le Dauphiné et en Savoie.

En savoir plus sur le cardon.

Top 15 des légumes anciens et oubliés [Liste + Conseils cuisine]

L’arroche

Ancêtre de l’épinard, originaire d’Asie centrale, l’arroche est une herbacée annuelle aux feuilles pourpres.

On consomme celles-ci crues en salade quand elles sont jeunes, ou cuites comme des épinards.

En savoir plus sur l’arroche.

La christophine

Ce fruit aux nombreux bienfaits, ramené du Mexique par Christophe Colomb (d’où son nom!) est aussi connu sous le nom de chayotte.

Bonus : zéro gaspi pour la christophine, toutes les parties se mangent !

En savoir plus sur la christophine.

Top 15 des légumes anciens et oubliés [Liste + Conseils cuisine]

Le pourpier

S’il existe un légume ancien par excellence, c’est bien celui-ci, car le pourpier était déjà cultivé par les Égyptiens, il y a 4000 ans !

Depuis son retour sur les étals, le pourpier est surtout consommé en mesclun aux côtés de la roquette, du pissenlit ou encore de la chicorée.

En savoir plus sur le pourpier.

La poire de terre

La poire de terre nous vient d’Amérique du sud mais s’acclimate très bien dans les sols locaux !

Cuite, on la consomme comme la pomme de terre. Mais à la différence de sa cousine, la poire de terre peut se manger crue, râpée en vinaigrette par exemple.

D’autres variétés anciennes… de légumes connus

Alors, sur ces 15 légumes oubliés, combien en connais-tu et combien en as-tu déjà cuisiné ?

En parlant de légumes anciens, on peut aussi citer les nombreuses variétés de tomates anciennes : cœur de bœuf, green zebra, ananas, noire de Crimée… Non seulement on varie les plaisirs sous les papilles, mais également à l’œil, car les tomates anciennes nous offrent un panel incroyable de couleurs !

Quels autres variétés de légumes anciens aurais-tu envie de nous faire connaître ? Dis-nous tout dans les commentaires !

À propos de Gaëlle Mazingue

Rédactrice web (www.gaellemazingue.bzh), je participe à Mangeons Local au travers de la publication d'articles sur le local, l'alimentaire... et plus largement à tout ce qui touche l'écologie et l'environnement.